Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 23:48
La Lettre de Béthanie N° 121

Chers Amis,

 

C’est déjà la fin du carême ou presque. Nous avons chanté à chaque liturgie : « voici le temps favorable, voici les jours du Salut ! ». Il est encore de se poser la question : « Qu’avons-nous fait de ce temps favorable ! » ou plutôt : Que faisons-nous de ce temps favorable ? »

En effet, ce qui nous intéresse c’est maintenant, c’est l’instant présent, la seule chose dont je suis certain et la seule chose sur laquelle je peux encore intervenir. 

Jésus dit : « Ce ne sont pas ceux qui me diront : « Seigneur, Seigneur ! » qui entreront dans le Royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »

Le Royaume, c’est mon cœur, c’est mon intériorité, et si la source de la vie, si le Vivant, si Dieu mon Père y règne en maître, mon cœur c’est le royaume des cieux. Mais si la source de la vie, si le Vivant, si Dieu en est chassé alors le Malin l’occupera bien sûr et ce sera le royaume des enfers, du mensonge, de la falsification, de l’extériorité sans fondement, une coque vide ou pourrie.

Ma bouche, mon cœur et mon agir doivent être un, unifié. Si je dis : Seigneur, Seigneur, si j’invoque son Nom, je dois faire sa volonté, être en cohérence avec ce Nom, je dois faire mienne la volonté de celui que je dis être mon Seigneur. 

Si j’invoque la Source de la Vie, le Vivant, je dois laisser couler en moi la Vie, Sa vie, et si je laisse couler en moi la vie, Sa vie, comme la sève dans un arbre je vais porter du bon fruit. Ce sera le temps favorable,ce sera le Jour du Salut.

Mon intérieur et mon extérieur seront un. Il n’y aura pas de mensonge en moi, il n’y aura pas de faux en moi, je serai un avec Lui, le Vivant, la Source de ma vie, et quand je dirai : Seigneur, Seigneur, je révèlerai mon intériorité par la vie de mon instant présent : ce sera le Jour du Salut. 

Mais si par les lèvres je dis : Seigneur, Seigneur et que mon cœur est occupé par un autre, si j’invoque la vie et que je sers la mort, je porterai des fruits gâtés, des fruits de mort et non des fruits de vie.  

Je peux dire : « Seigneur, Seigneur » et faire ma volonté, je peux prononcer de belles paroles et qu’elles soient vides de sens car mon cœur n’y est pas accordé. 

Nettoyons notre cœur pour que le Père y soit sur un trône. Cherchons et faisons la volonté de ce Père qui est dans les cieux, dans nos cieux, dans notre cœur, ce Père qui est la Source de toute vie, la Source de ma vie, et faisons de l’instant présent un temps favorable, un Jour du Salut.
                
Belle fin de carême et belle montée vers Pâques.

Je vous dis toute mon amitié en Christ, à bientôt !
  
Père Pascal

http://www.centrebethanie.org

 

http://www.seraphim-marc-elie.fr

_______________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

___________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires