Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 23:29
Hallelujah

Hallelujah est une chanson écrite par le compositeur canadien Leonard Cohen. À l'origine, elle faisait partie de l'album Various Positions. En décembre 2008, cette chanson refait surface en occupant simultanément les deux premières positions des « singles » du Billboard anglais.

C'est grâce à Alexandra Burke qui a gagné le concours de téléréalité The X factor en interprétant Hallelujah de Cohen. Elle a renouvelé l'intérêt pour Hallelujah si bien que l'interprétation de cette même chanson par Jeff Buckley se retrouve alors deuxième au Billboard en même temps.

La version d'Alexandra Burke a battu un record européen en vendant plus de 105 000 téléchargements en une seule journée. Elle a dépassé le cap du million de copies peu de temps après. Hallelujah a été enregistrée plus de 180 fois par divers artistes et a été utilisée dans plusieurs films et émissions de télévision.

 

Lorsque vous entendrez cette chanson, vous verrez que sa mélodie est presque liturgique et qu’elle peut facilement nous amener vers une expérience spirituelle. Hallelujah nous intéresse surtout parce qu'elle contient plusieurs références bibliques dans ses paroles. D'abord, Hallelujah est un mot hébreu signifiant : « louez le Seigneur ». C'est une exclamation utilisée dans la liturgie et dans les psaumes.

D'abord le sujet de la chanson semble être David, le roi qui jouait de la musique pour le Seigneur. La Bible raconte en effet que David jouait de la harpe pour apaiser le roi Saul (1 S 16,23). Traditionnellement, on lui attribue aussi la composition des psaumes. Le deuxième couplet de la chanson rappelle l'histoire de David et Bethsabée. Le livre de Samuel (2 S 11,2) raconte que David a vu Bethsabée prendre son bain. Bien qu'elle était déjà mariée, il coucha avec elle et fit mourir son mari à la guerre. Cet épisode raconte la plus grande faute du roi David.

Puis, la chanson évoque un autre récit biblique : « She broke your throne and she cut your hair. » On reconnaît ici l'histoire de Samson, l'homme fort presque invincible qui a été vaincu par Dalila. Elle l'a séduit pour trouver son secret : si on lui coupe les cheveux, il perdra sa force. Elle lui coupe les cheveux et appelle les Philistins pour qu'ils l'attrapent et le tuent. (Jg 16)

Le prochain couplet tire une conclusion des deux histoires précédentes. « Love is not a victory march. It's a cold and it's a broken. » L'amour est froid et brisé puisque c'est l'amour d'une femme qui a brisé David et Samson. Leonard Cohen fait aussi un lien avec sa vie : « I have been here before I know this room, I've walked this floor ». Lui aussi a connu l'amour qui brise.

Puis, l'auteur fait un lien entre l'acte sexuel et Dieu : « And remember when I moved in you, The holy dove was moving too, And every breath we drew was Hallelujah. » The holy dove (sainte colombe) est remplacé dans certaine version par Holy Gost (Esprit Saint). 

On voit le lien entre la colombe et l'Esprit de Dieu dans le récit du baptême de Jésus (Mc 1,10). En hébreu et en grec, le mot pour esprit est le même que pour souffle. On comprend alors pourquoi Cohen fait un lien entre le souffle des amoureux et celui de Dieu.

« You say I took the name in vain » fait probablement référence à un des dix commandments: « Tu ne prononceras pas à tord le nom du Seigneur ton Dieu. » (Ex 20,7) Ce nom de Dieu est celui qui est révélé à Moïse au buisson ardent : YHWH (Ex 3,14).

À la fin de la chanson, l'auteur semble parler à Dieu et lui dire qu'il a fait du mieux qu'il pouvait dans sa vie et qu'il s'en remet à lui en chantant Hallelujah. « I'll stand before the Lord of Song With nothing on my tongue but Hallelujah. »
 

"Hallelujah"

Well I heard there was a secret chord
that David played and it pleased the Lord
But you don't really care for music, do you?
Well it goes like this:
The fourth, the fifth,
The minor fall and the major lift
The baffled king composing Hallelujah

Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Your faith was strong but you needed proof
You saw her bathing on the roof
Her beauty and the moonlight overthrew you
She tied you to her kitchen chair
She broke your throne and she cut your hair
And from your lips she drew the Hallelujah

Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Baby I've been here before
I've seen this room and I've walked this floor (you know)
I used to live alone before I knew you
And I've seen your flag on the marble arch
and love is not a victory march
It's a cold and it's a broken Hallelujah

Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

there was a time when you let me know
What's really going on below
But now you never show that to me, do you?
But remember when I moved in you
And the holy dove was moving too
And every breath we drew was Hallelujah

Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...

Maybe there's a God above
But all I've ever learned from love
Was how to shoot somebody who outdrew you
And it's not a cry that you hear at night
It's not somebody who's seen the light
It's a cold and it's a broken Hallelujah

Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...
Hallelujah, hallelujah, hallelujah, hallelujah...
Hallelujah, hallelujah, hallelujah
Hallelujah, hallelujah

Paroles et musique: Leonard Cohen

Sébastien Doane, Bibliste

http://www.interbible.org/interBible/source/culture/2009/clt_090206.html

 

_______________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

___________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Vidéo
commenter cet article

commentaires