Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 22:35
La Lettre de Béthanie N°127
Chers Amis,


« Nous vivons en dessous de nos moyens spirituels » nous disait ce week-end Jacqueline Kelen lors de son magnifique séminaire intitulé : « Sur les pas de Perceval, le premier chevalier du Graal ». Il me semble que ce diagnostic fait tout-à fait écho à la fête de la Toussaint, la fête de tous les saints, que dans quelques jours l’Eglise occidentale fêtera. 

En effet, il ne s’agit pas seulement de fêter les héros de la vie spirituelle et les martyrs du sang des temps passés dans une admiration lointaine et déférente, mais bien de nous rappeler notre vocation. 

Saint Paul n’appelle-t-il pas les membres des communautés chrétiennes naissantes les saints qui sont à Corinthe ou les saints qui sont à Ephèse ? Pourtant ses lettres sont souvent des remises en question sévères des membres de ces communautés. Ce ne sont pas des « petits saints », ces Corinthiens et ces Ephésiens mais saint Paul les considère non selon leurs actes, mais selon leur vocation. Il ne regarde pas seulement la graine fragile qui commence à germer, mais l’arbre en devenir. 

Il faut qu’il en soit de même pour nous. Nous sommes, certes, des hommes en exil, nous tombons souvent, mais nous sommes en devenir des saints. Notre ADN c’est la sainteté. Le Christ nous en a donné les moyens par Sa croix et Sa résurrection, par Son enseignement et par Ses sacrements et nous ne devons pas vivre « en dessous de nos moyens spirituels ». 

Il est vrai que nous nous contentons souvent de peu. « C’est humain ! » est une horrible expression pour ne pas nous remettre en cause, pour ne pas viser à hauteur d’Homme, pour rester à un niveau infrahumain. Mais Dieu nous dit dans la Torah au livre du Lévitique : « Soyez saints, car je suis saint, moi le Seigneur votre Dieu » (Lev 19.2)

Créés à l’image de Dieu, nous recevons de Dieu chaque jour Sa sainteté. Il nous la communique car nous avons été créés pour en être non seulement le reflet mais aussi la présence visible, le témoignage vivant en ce monde. Si nous avons chuté, si nous chutons tous les jours, si nous abimons en nous cette image de la sainteté divine, cela n’empêche pas Dieu de continuer à nous la communiquer chaque jour par son amour miséricordieux. 

Cette image divine est en nous et nous sommes appelés à l’épanouir jusqu’à la ressemblance. Mais comment faire ? Contemplons le Verbe incarné en lisant l’Evangile, en pratiquant les sacrements qui nous incorporent à Lui, en lisant la vie des saints ! Lisons chaque jour l’Evangile et quelques lignes suffisent pour garder le fil rouge, ce n’est pas un effort bien grand ! Dieu s’est incarné pour nous montrer, à nous qui sommes sans cesse dans l’oubli, ce qu’est un homme véritable selon sa vocation. 

En lisant chaque jour l’Evangile, en ayant une vie sacramentelle, en lisant la vie des saints, nous nous imprégnerons chaque jour un peu plus de la sainteté de Dieu, nous irons chaque jour un peu plus vers la ressemblance avec Lui, nous réaliserons notre vocation. Cette fête vient fort à propos nous rappeler notre destiné, ne vivons pas « en dessous de nos moyens spirituels » !

Je vous dis toute mon amitié en Christ, à bientôt !

Père Pascal

http://www.centrebethanie.org

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires