Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 23:47
Le son du silence

Bonjour Obscurité, ma vieille amie,
Je suis revenu discuter avec toi,
Car une vision s'insinuant doucement en moi
A semé ses graines pendant que je dormais.
Et la vision plantée dans mon esprit
Demeure encore,
Au cœur du son du silence. 

Dans mes rêves agités, j'ai arpenté seul 
D'étroites rues pavées, 
Sous le halo d'un réverbère.
J'avais rabattu mon col dans le froid et l'humidité 
Lorsque mes yeux ont été poignardés par l'éclat d'un
néon,
Qui déchirait la nuit,
Et effleurait le son du silence. 

Et dans cette lumière pure, j'ai vu
Dix mille personnes, peut-être plus, 
Des personnes qui discutaient sans se parler,
Des personnes qui entendaient sans écouter,
Des personnes qui écrivaient des chansons, qu'aucune voix
jamais ne partagea. 
Mais personne n'osait 
Troubler le son du silence.

"Imbéciles, dis-je, vous ignorez donc
Que le silence, tel le cancer, se propage ?
Entendez mes paroles pour que je puisse vous apprendre,
Prenez mes bras pour que je puisse vous atteindre." 
Mais mes paroles, comme de silencieuses gouttes de pluie
sont tombées
Et ont raisonné dans les puits du silence. 

Et les gens se sont inclinés et ont prié
Le Dieu lumineux qu'ils avaient créé.
Et le panneau s'éclairant soudainement nous avertit, 
Grâce aux mots qu'il faisait apparaitre. 
Et le panneau nous disait : " Les paroles des prophètes
sont écrites sur les murs du métro,
Et dans les entrées des immeubles,
Et sont murmurées dans le son du silence." 

"The Sound Of Silence"

Hello darkness, my old friend,
I've come to talk with you again,
Because a vision softly creeping,
Left its seeds while I was sleeping,
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence.

In restless dreams I walked alone
Narrow streets of cobblestone,
'Neath the halo of a street lamp,
I turned my collar to the cold and damp
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
That split the night
And touched the sound of silence.

And in the naked light I saw
Ten thousand people, maybe more.
People talking without speaking,
People hearing without listening,
People writing songs that voices never share
And no one dared
Disturb the sound of silence.

"Fools," said I, "You do not know.
Silence like a cancer grows.
Hear my words that I might teach you.
Take my arms that I might reach you."
But my words like silent raindrops fell
And echoed in the wells of silence

And the people bowed and prayed
To the neon god they made.
And the sign flashed out its warning
In the words that it was forming.
And the sign said, "The words of the prophets are written on the subway walls
And tenement halls
And whispered in the sounds of silence."

_______________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

_____________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Vidéo Audio
commenter cet article

commentaires