Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 12:59
Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)
Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)

Chez sa grand-mère, à Noël, c'était toujours la même chose. Une impression de réjouissance forcée, la précipitation des denrées matérielles jusqu'à la nausée, et qui s'accumulaient devant son regard.

Trop de meubles, de cadeaux, d'emballages, de nourriture. Nourriture trop riche, d'ailleurs. Ils se souriaient trop pour que cela soit sincère. Et lui se demandait à chaque fois : « Où sont les vrais sourires ? » Ceux qu'on ne peut délivrer que parcimonieusement, ceux qui comptent vraiment...

Ces souvenirs d'enfance lui renvoyaient toujours une impression de malaise et de culpabilité. Sa mère disait qu'il avait bien de la chance de fêter Noël chez sa grand-mère, entouré de sa famille, et de recevoir des cadeaux.

Les pauvres, eux, ceux qui dormaient dehors, ils n'avaient pas accès à la dinde aux marrons, aux débats politiques initiés par son oncle, au gewurztraminer qui émoustille le palais, aux guirlandes qui grattent quand les enfants s'en vêtent comme de boas de fourrure.

Le temps avait passé, sa grand-mère avait disparu et, dans le registre des desserts trop sucrés et des cadeaux aussi inutiles qu'onéreux, sa mère avait pris le relais. 

Ces semaines de décembre lui avaient collé le blues en pensant qu'il allait encore se révolter intérieurement contre cette mascarade qui, selon lui, n'avait que très peu de rapport avec la naissance du Sauveur.

C'était auprès des pauvres, justement, des solitaires et des abandonnés, qu'il aurait voulu être, c'était avec eux qu'il souhaitait passer son Noël. Il était évident que la Nativité était la fête des pauvres, celle du dénuement.

Il n'allait pas venir cette année chez sa mère, subir ces calomnies, ces inversions du sens.

Il allait simplement descendre dans la rue, aller à leur rencontre ; des gens seuls dans la rue, le soir de Noël, il y en a tellement...

Il allait proposer à ces gens de le connaître et il aurait envie, lui aussi, de les connaître. Ils seraient ces santons d'une crèche réinventée, si poignante et réelle, espérant sous l'étoile.

 

Solange Bied-Charrenton

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

_______________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

___________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires