Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 23:50
L'oraison n'est pas une technique

Pour persévérer dans la vie d'oraison, il faut bien entendu éviter de se fourvoyer dès le départ sur de fausses pistes.

Il est donc indispensable de comprendre ce qui est spécifique à la prière chrétienne et la distingue d'autres démarches spirituelles.

Cela est d'autant plus nécessaire que le matérialisme de notre culture suscite en réaction une soif d'absolu, de mystique, de communication avec l'Invisible, qui est bonne mais qui va souvent s'égarer dans des expériences décevantes voire destructrices.

La première vérité fondamentale qu'il nous faut saisir, sans laquelle on ne peut aller très loin, est que la vie d'oraison — la prière contemplative pour utiliser un autre terme — n'est pas le fruit d'une technique, mais elle est un don à accueillir.

Sainte Jeanne de Chantal disait : « La meilleure méthode d'oraison, c'est de ne pas en avoir, car l'oraison ne s'obtient pas par artifice (nous dirions aujourd'hui : par technique), mais par grâce ».

Il n'y a pas de méthode d'oraison en ce sens qu'il n'y a pas un ensemble de recettes, de procédés, qu'il suffirait d'appliquer pour bien prier.

La vraie prière contemplative est un don que Dieu fait gratuitement, mais il s'agit de comprendre comment l'accueillir.

Il faut insister sur ce point.

Aujourd'hui surtout, [...] à cause enfin d'une tentation permanente de l'esprit humain de faire de la vie — même de la vie spirituelle — quelque chose qu'on puisse manipuler à son gré, on a souvent plus ou moins consciemment une image fausse de la vie d'oraison [...] : on progresserait dans la prière à coup de procédés de concentration mentale et de recueillement, de techniques de respiration appropriées, d'attitudes corporelles, de répétitions de certaines formules, etc.

Une fois que par l'habitude ces éléments sont bien maîtrisés, ils permettraient à l'individu d'accéder à un état de conscience supérieur.

[...]

Erronée parce qu'on s'attache à des méthodes où en fin de compte c'est l'effort de l'homme qui est déterminant, alors que dans le Christianisme, tout est grâce, tout est don gratuit de Dieu.

[...]

Même si, comme nous le verrons, une certaine initiative et activité de l'homme y a sa place, tout l'édifice de la vie d'oraison repose sur l'initiative de Dieu et sur sa Grâce.

Il ne faut jamais le perdre de vue, car, même sans tomber dans la confusion décrite ci-dessus, il reste qu'une des tentations permanentes et parfois subtiles de la vie spirituelle est de la faire reposer sur nos propres efforts et non sur la miséricorde gratuite de Dieu.

Les conséquences de ce que nous venons d'affirmer sont nombreuses et très importantes. Nous allons en passer en revue quelques-unes. (certaines seront publiées dans de prochains articles)

Du temps pour Dieu
Guide pour la vie d’oraison
Jacques Philippe

Partager cet article

Repost 1
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires