Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 23:40
Purifiez-vous avec l’hysope


Dans un des passages les plus dramatiques de l’Ancien Testament, le roi David surprend Bethsabée, la femme d’un de ses généraux, se baignant nue dans une fontaine. 

Ébloui, il entreprend de la séduire. Il y parvient. Mais Bethsabée tombe enceinte, tandis que son mari est à la guerre ! 

David sait qu’il va être découvert. Il fait tuer son général sur le champ de bataille, pour s’en débarrasser. 

Il ne fut cependant pas débarrassé de sa mauvaise conscience

Selon les textes, il se tourna alors « vers l’Éternel » et lui demanda de le « purifier avec l’hysope ». 

« Purifie-moi avec l’hysope »

Or l’hysope est une plante, et pas n’importe laquelle. 

C’est une plante médicinale extrêmement puissante, utilisée dans l’Antiquité et au Moyen Âge en Europe. 

Jusque dans les années soixante, dans toutes les églises du monde, les prêtres commençaient les offices en aspergeant les fidèles d’eau bénite purificatrice, tandis que ceux-ci répétaient en boucle : 
 

« Asperge-moi, Seigneur, avec l’hysope et je serai pur, plus blanc que neige… »

L’hysope redécouverte

Ces rites ont pratiquement disparu aujourd’hui.  Mais l’hysope, elle, existe toujours. 

Elle a toujours les mêmes vertus qu’à l’époque du roi David. 

L’hysope fait partie des « simples », ces plantes que l’on cultive dans les jardins de plantes médicinales. Elles tiennent ce nom du fait qu’elles peuvent, à elles seules, guérir, par opposition aux potions, mélanges et autres mixtures. 

Elle produit une huile essentielle très puissante, entre autres. 

Les Romains s’en servaient contre la peste et comme désinfectant pour les petites plaies. 

C’est une plante qui mesure 60 centimètres et qui a une tige « poilue » avec des petites feuilles pointues et des fleurs bleues, violettes et blanches. 

Elle est considérée comme l’une des huiles essentielles antivirales les plus puissantes, parce qu’elle contient presque tous les types de composés chimiques présents dans les huiles essentielles. 

Utilisation de l’huile essentielle d’hysope

L’huile essentielle d’hysope est aujourd’hui utilisée pour traiter les problèmes liés aux systèmes respiratoire et digestif. 

Elle peut aussi servir à soulager les douleurs articulaires, les douleurs dentaires et les douleurs au tympan. 

Elle contribue à réguler la tension artérielle et a un effet calmant contre l’anxiété. 

Ses principaux composants sont les monoterpènes (cis-pinocamphone, trans-pinocamphone et bêta-pinène) et les sesquiterpènes (germacrène et élémol). 

En aromathérapie, les pinènes et les monoterpènes fonctionnent comme décongestionnants et sont souvent utilisés pour fluidifier le mucus dans les membranes du système respiratoire. 

Usages de l’huile essentielle d’hysope

L’huile essentielle d’hysope exerce une action antibactérienne et antifongique (contre les champignons) contre certaines souches d’organismes pathogènes (qui provoquent des maladies). 

Une étude a constaté une forte activité antimicrobienne contre le staphylocoque doré, l’Escherichia coli, le Candida albicans et le staphylocoque pyogène [1]. 

Elle a aussi montré une puissante activité contre le virus de l’herpès [2]. 

L’huile essentielle d’hysope peut également être utilisée pour combattre :

  • les problèmes de peau liés à l’âge, comme les rides et la peau distendue ; 
     
  • les crampes, spasmes musculaires et douleurs abdominales aiguës ; 
     
  • les rhumatismes, l’arthrose, la goutte et les inflammations articulaires ; 
     
  • la perte d’appétit, les maux d’estomac, les indigestions et les flatulences ; 
     
  • l’hypotension (tension artérielle trop basse) ; 
     
  • les cycles menstruels irréguliers et la ménopause ; 
     
  • les problèmes respiratoires comme le rhume, la toux et la grippe. 

Comment appliquer l’huile essentielle d’hysope

L’huile essentielle d’hysope peut être utilisée de nombreuses façons. Elle peut être appliquée sur la peau ou inhalée avec un diffuseur à huiles essentielles. 

Voici des indications précises pour vous en servir :

  • pour soulager la fatigue, le stress, et contribuer à atténuer tous les types de douleurs : ajoutez deux gouttes d’HE (huile essentielle) d’hysope dans votre bain chaud. Cela vous aidera aussi à dormir, si besoin est ; 
     
  • diminuer les douleurs en huile de massage : mettez trois gouttes d’huile essentielle d’hysope dans 3 ml d’huile de massage (huile d’amande douce par exemple, huile vierge de noix de coco), et massez la zone douloureuse. Frottez ce mélange sur votre estomac pour soulager l’inconfort intestinal provoqué par l’indigestion et les gaz ; 
     
  • en cas de fièvre : mettez deux gouttes d’HE d’hysope dans 1 ml d’huile de noix de coco et massez la plante des pieds ; 
     
  • pour les voies respiratoires encombrées : utilisez l’HE d’hysope en inhalation, ou appliquez deux gouttes mélangées à 1 ml d’huile de massage sur votre poitrine pour un effet expectorant ; 
     
  • cicatrisation et prévention des cicatrices : ajoutez deux gouttes d’HE d’hysope à votre crème ou lotion et appliquez sur la plaie. 

Mesures de sécurité

Certains composants de l’hysope comme le pinocamphone sont agressifs et peuvent provoquer des allergies. Pour déterminer si vous avez une hypersensibilité à l’hysope, appliquez d’abord une goutte sur une zone affectée et surveillez l’apparition d’un effet indésirable. 

Utilisez-la toujours diluée dans une autre huile (amande, olive, noix de coco, noyau d’abricot). 

Ne pas utiliser chez les épileptiques. Prudence chez les enfants et les femmes enceintes. D’une façon générale, les huiles essentielles sont des produits actifs à employer avec précaution, de préférence après consultation d’un aromathérapeute. 

Plus au sujet du roi David

Pour la petite histoire, le chant dans lequel le roi David parle de l’hysope est resté très célèbre. 

Le roi David, qui était juif, l’a prononcé en hébreu. Mais en traduction latine, il commence par « 
Miserere mei… », un texte mis en musique à la Renaissance par le compositeur italien Gregorio Allegri et que vous avez certainement déjà entendu. 

Si vous ne vous en souvenez pas, tapez sur Google : « Miserere d’Allegri ». 

Vous tomberez sur des milliers d’enregistrements. C’est l’œuvre la plus connue de la musique baroque, notamment parce que le chanteur doit pousser un cri déchirant au moment du « Aie pitié de moi » (Miserere mei !). La note semble vraiment traverser l’espace pour monter jusqu’aux cieux. 

Vous pouvez l’entendre, interprété par la chorale d’Oxford en cliquant ici.  

À votre santé ! 


Jean-Marc Dupuis 

 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

S'abonner à SERAPHIM

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires