Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 22:55
La passion du Christ

Le film relate les douze dernières heures de la vie de Jésus-Christ, considérées comme les plus intenses de sa vie dans lesquelles Jésus-Christ institue l'Eucharistie. Il montre Jésus priant au mont des Oliviers, et résister à la tentation de Satan.

On voit ensuite Jésus capturé par les autorités juives, et flagellé du fait de sa dénonciation par Judas auprès des Grands Prêtres. Suite à cela on voit son jugement devant le préfet romain Ponce Pilate, ainsi que son passage devant Hérode, et sa condamnation à mort.

Le film étant coupé de flash back sur les moments principaux de la vie publique du Christ, comme le sermon des Béatitudes. Le film s'achève par la montée au Calvaire de Jésus et par sa crucifixion, avec Marie et Marie Madeleine comme témoins.

Puis finit par la résurrection du Christ.

Frappé par la foudre sur son mont des Oliviers hollywoodien, le très pieux JIM CAVIEZEL a vécu une expérience aussi mystique que physique en incarnant le Jésus sanguinolent de Mel Gibson.

Après la sortie de La Passion du Christ, Jim Caviezel avait témoigné de son calvaire sur le tournage au cours duquel il s'était notamment disloqué l'épaule, fait arracher la peau du dos par accident, avoir été traité d'hypothermie et a avait attrapé une pneumonie en restant plusieurs heures attachés sur une croix.

Lorsque l’acteur Jim Caviezel fut convoqué en entrevue pour ce nouveau rôle, on lui a dit qu’il s’agissait d’un film sur le surf. Caviezel raconte qu’ensuite, en plein milieu de l’entrevue, Mel Gibson se mit subitement à lui parler des Évangiles: "Après quelques minutes de conversation sur ce sujet fort sérieux, je lui ai dit, perplexe: "Voudrais-tu par hasard me faire tenir le rôle de Jésus?"

Il m’a répondu: "Oui, et je t’engage."" Caviezel, depuis, en a eu plus que pour son argent avec ce rôle douloureux. Dans ce film controversé, financé entièrement par la superstar australienne qui est membre d’une aile droite radicale de l’Église catholique, Caviezel dit avoir vécu une expérience inoubliable.

Même qu’il a souffert au-delà de tout ce qu’il avait pu vivre précédemment. Incarner le Christ battu sans merci, saignant abondamment et portant sa croix, a eu un impact physique considérable sur l’acteur de 35 ans qui, comme Gibson, est un fervent catholique.

Durant le tournage du film, Caviezel s’est disloqué l’épaule, s’est fait arracher accidentellement la peau du dos, a souffert de multiples coupures et écorchures qui ont provoqué des infections, de maux de tête et d’une perte de sensation dans les bras et les jambes.

Après avoir passé de nombreuses heures sur une croix pour certaines des scènes les plus marquantes du film, il a dû être traité pour hypothermie, ce qui a provoqué une infection du poumon qui s’est transformée en pneumonie.

"Les exigences physiques étaient épouvantables, dit-il. Travailler chaque jour avec un seul œil ouvert provoque des migraines terribles, il y avait ces épines qu’on m’enfonçait sur la tête violemment, et cette croix à porter qui pesait 150 livres…

Avec le temps, j’avais l’impression qu’elle en pesait 600…" L’acteur affirme d’autre part avoir été frappé par la foudre lors d’une scène extérieure particulièrement difficile.

Une expérience quasi mystique: "Je savais que ça allait se produire. Il y a eu un éclair, le feu s’est allumé de chaque côté de ma tête, une lumière bleutée m’entourait. Mes cheveux en était dressés raides, les gens se sont mis à crier: "Oh my God!"

" A sa projection devant des auditoires composés de professionnels du milieu du cinéma,quelques critiques ont considéré que le film de Gibson pourrait provoquer une nouvelle vague d’antisémitisme en Amérique puisqu’on y blâme clairement les chefs religieux juifs de l’époque d’avoir poussé les autorités romaines à crucifier le Christ.

Caviezel pense que les accusations d’antisémitisme sont injustifiées, même si la majorité des historiens affirment, contrairement au film de Gibson, que ce sont les autorités romaines et non les juifs qui ont demandé la mort de Jésus.

Au nom de sa foi, Caviezel prend la défense du réalisateur: "Soyons sérieux. Si Mel Gibson m’avait dit: "Je veux faire un film antisémite, veux-tu y participer?", je n’aurais jamais accepté.

Faire partie de ce genre de chose serait trahir ma foi et un péché mortel, peu importent les enjeux pour ma carrière." Il poursuit: "Je suis certainement le Jésus le moins aryen de l’histoire du cinéma. Mel ne voulait pas d’un Christ aux yeux bleus.

La fille qui joue Marie (Maia Morgenstern) est juive et ses parents ont vécu l’holocauste. Il y a aussi des Roumains et des acteurs juifs dans ce film qui considèrent qu’il n’y a rien d’antisémite là- dedans.

" Caviezel croit que ceux qui condamnent le film propagent délibérément le Mal! "Les gens qui disent que ce film est antisémite tentent clairement de diviser les croyants.

Les diviseurs ici ne sont rien de plus que le Diable. Satan cherche toujours à séparer la foi et les religions…!!" Il ne croit pas non plus que Gibson ait exagéré en consacrant plus d’une heure de son film aux tortures sanglantes du Christ.

"Est-ce que Steven Spielberg, en tournant Saving Private Ryan, s’est demandé si les scènes du débarquement de Normandie était trop violentes? Son film, parce qu’il est contre la guerre, en montre justement toutes les horreurs.

J’ai vu les camps de réfugiés de Bosnie je sais combien les hommes peuvent faire souffrir leurs semblables…"

Quoique l’objectif de Mel Gibson se situe entre prêche de la foi et conversion par le cinéma, Caviezel ne croit pas que ce film changera l’attitude des gens qui le verront.

"Le monde est un peu à l’image des personnages de ce film: sur terre, il y aura toujours des gens qui n’en ont absolument rien à cirer de Dieu. Le monde est ainsi fait."

Un autre film plus axé sur l'enseignement de Jésus que sur la passion (attention c'est un beau film même s'il est un peu linéaire et il dure 3h!)

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article

Repost0

commentaires