Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 22:58
Un chant qui nous emporte dans la spiritualité de l'Inde

Découverte musicale - chanson française inspirée par l'hindouisme

Cette chanson s'appelle "Lord Ganesha" et dit en mots simples sa vision et ses espoirs envers le divin. Je n'ai pas la prétention de faire du Mozart, mais juste, à ma manière, de célébrer Dieu, le Divin ou la Source, comme on souhaiterait l'appeler.

J'ai composé cette chanson un soir de janvier dernier, dans la salle du temple de l'ashram où je vivais en région parisienne.

Y étaient alors réunies 9 déités  différentes, parmi lesquelles Lord Ganesha, le dieu à tête d'éléphant, adoré des hindous comme le dieu présidant aux grands commencements.

Dieu de la libération de tous les obstacles, c'est également le dieu du savoir et de la connaissance, connu pour avoir écrit le récit épique du Mabharata à l'aide de l'une de ses défenses.

A cette période, je m'occupais de l'entretien du temple, et tous les matins je levais les déités, je leur faisais des offrandes et je les couchais le soir. J'avais fini par me sentir très proche d'elles.

Ganesh avait une place toute particulière dans mon cœur, car c'était la première déité avec laquelle j'avais fait des rituels pour les gens.

Lors de ces rituels, je pouvais sentir sa force et sa présence à mes côtés. J'aimais beaucoup son côté joyeux et sa bonne humeur. La chanson est venue d'elle-même, comme une prière qui s'écoulait naturellement de mon âme pour rejoindre Ganesh.

De toutes celles qui composent mon album, c'est celle que j'ai chanté avec le plus d'émotion et de sincérité.  

Cette chanson est une prière adressée de la terre, où nous tombons parfois, au monde des Dieux pour qu’il nous aide et nous relève. Le mantra «om gam ganapataye namah», refrain de la chanson, signifie :

«O grand dieu Ganesh, libérateur de tous les obstacles à travers l’énergie infinie de création du premier chakra, je te salue.»"

Arsinoé

"Née en banlieue parisienne en 1992, Arsinoé a très tôt été plongée dans la musique. Suite à une représentation de « l’Enfant et les Sortilèges » de Ravel qui la marque très profondément, elle décide d’intégrer une classe CHAM à horaires aménagés pour la musique avec le conservatoire de Cergy. Elle y poursuit sa scolarité de la primaire au collège jusqu’à l’obtention de son diplôme de fin d’études.

Après une classe préparatoire littéraire aux grandes écoles, elle obtient une licence de musicologie et de philosophie en 2013.

Inspirée par Brel, Zazie et William Sheller pour ses textes, Janis Joplin et les Rita Mitsouko pour sa présence scénique, elle rejoint différents groupes de musique et de poésie où elle fait ses premières armes. Elle poursuit en parallèle un travail d’expression vocale et corporelle avec la coach Françoise Novak.

Après un Master en philosophie, elle intègre en 2016 une compagnie théâtrale et monte sa propre pièce sur scène avec l’actrice Margherita Frau et le Oz Broz Band.

Aujourd’hui engagée sur une voie spirituelle suite à sa découverte de l’hindouisme en 2017, elle fait la part belle aux références à l’Inde dans ses textes marqués par la sensibilité et la poésie.

Elle prépare en ce moment la sortie de son premier album folk « Kailaasa Dancer », enregistré en studio en toute simplicité, à la voix et à la guitare. Son chant y révèle de surprenantes influences classiques et celtiques qui font de sa voix un instrument à part, tout à la fois original et émouvant.
Elle y parle avec profondeur et spontanéité du cœur des êtres, de la puissance de la foi, et de cette joie qu’est la vie sans cesse renouvelée."

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article

Repost0

commentaires