Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 22:58

 Il est difficile de définir ce qu’est un «miracle».  Les miracles peuvent être considérés comme une manifestation surnaturelle; ou encore, comme un phénomène par lequel les lois de la nature subissent l’action d’une force supérieure, c’est-à-dire de la volonté de Dieu.  Il demeure que de nombreux miracles se sont produits au cours de la vie de Padre Pio de Pietrelcina.  Conscient que les miracles étaient de source divine, chaque fois où une personne venait le trouver pour le remercier d’une faveur spéciale, par exemple d’un miracle, il lui recommandait d’en remercier le Seigneur, seul capable d’opérer des miracles.

L’on connaissait, à San Giovanni Rotondo, une femme très bonne. 

Si bonne que Padre Pio disait que l’on pourrait la citer en exemple à certains confesseurs. 

En d’autres mots, c’était une sainte femme.  Vers la fin du Carême, cette femme, du nom de Paolina, tomba gravement malade. 

Les médecins n’entretenaient aucun espoir de la sauver.

Son époux, accompagné de leurs cinq fils, se rendit au couvent. 

Ils supplièrent Padre Pio; les deux plus jeunes enfants s’agrippaient en pleurant au froc de Padre Pio. 

Bouleversé, Padre Pio s’efforça de les consoler et leur promit de prier pour leur mère. 

Au début de la Semaine Sainte, Padre Pio s’exprima différemment. 

En effet, à ceux qui imploraient son intercession pour la guérison de Paolina, le Padre répondit avec assurance:  «Elle ressuscitera le jour de Pâques». 

Le Vendredi Saint, Paolina perdit connaissance et, tôt le samedi, tomba dans le coma. 

Au bout de quelques heures, elle ne bougea plus. 

Elle semblait morte. 

Quelques proches de Paolina, suivant la tradition, la revêtirent de sa robe nuptiale; d’autres, désespérés, coururent vers le couvent, où Padre Pio leur répéta:  «Elle ressuscitera ...». 

Padre Pio s’en fut célébrer la sainte messe. 

Au moment où Padre Pio commença à chanter le Gloria et pendant que les cloches volaient, annonçant la résurrection de Christ, la voix de Padre Pio se brisa d’un hoquet et ses yeux se remplirent de larmes. 

Au même moment, Paolina ressuscita. 

Sans aucune aide, elle se redressa sur son lit, puis s’agenouilla et récita trois fois, à haute voix, le Credo. 

Puis elle se releva et sourit.  Était-elle guérie?  Était-elle ressuscitée? 

Padre Pio avait dit:  «Elle ressuscitera»; il n’avait pas dit:  «elle guérira». 

Lorsqu’on demanda à Paolina ce qui lui était arrivé pendant que tous la croyaient morte, elle se contenta de répondre, rougissant un peu:  «Je montais, je montais, contente ...

Comme j’entrais dans une grande lumière, je suis revenue en arrière, je suis revenue ...».

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article

Repost0

commentaires