Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 22:06

D’habitude, dans mes recherches théologiques, en revenant au Coran, ce n’est pas son ordre actuel que je parcours, mais l’ordre chronologique de ses sourates.

Révélé sur vingt-trois ans durant la vie de Mohammed, le Coran a été compilé dans l’ordre actuel des sourates soit par le Prophète lui-même avant sa mort, soit un peu plus tard par les scribes qui avaient été nommés par lui pour le transcrire.

L’ordre chronologique, lui, a été déduit par les savants musulmans puis par des orientalistes. Nous n’avons donc pas un seul ordre chronologique mais plusieurs possibilités, se recoupant à 80 %. Et ce n’est que récemment que des éditions du Coran selon l’ordre chronologique ont été publiées.

Les chercheurs se sont penchés sur la longueur des versets et des sourates, les thèmes et mots-clés, la sonorité et le rythme, et sur des indications historiques, pour déceler l’ordre chronologique.

Le début de la révélation contient des sourates toutes petites (de trois versets), avec des versets courts qui avancent les thèmes de l’Unification et de la Providence divine, les valeurs de générosité, de solidarité et de patience, face aux contre-valeurs qui sévissaient à La Mecque, telles l’amas d’argent et l’orgueil que certains tiraient de leur appartenance clanique ou de leur descendance mâle.

Plus tard, les versets deviendront plus longs et les sourates très étendues (entre 100 et 200 versets), et mettront l’accent sur le côté pratique, aussi bien que sur les valeurs, le message spirituel et les récits des prophètes et des peuples passés.

Lire le Coran dans l’ordre chronologique permet de mieux déceler le message coranique, surtout lorsqu’il s’agit d’un thème que l’on suit tout au long de la révélation. On peut ainsi découvrir les différentes étapes du thème en question et déduire le fin mot du Coran là-dessus.

Cependant, au niveau des valeurs, le Coran répète les mêmes, de son début à sa fin. Aux valeurs de générosité, de solidarité, de patience, viendront s’ajouter celles de sincérité, de courage, de miséricorde, de transparence, de confiance, de responsabilité, de gratitude et surtout de justice et d’équité.

Or c’est autour de ces valeurs que ces deux approches du Coran, l’approche chronologique et l’ordre actuel, se retrouvent.

Récemment, j’ai voulu relever le premier, le dernier et le mot médian du Coran selon l’ordre actuel non chronologique. Le premier mot qui vient juste après « Au nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux » de la première sourate est la « gratitude » (Al-Hamd).

Le dernier mot du Coran, à la fin de la sourate 114, est « les gens » (An-Nas).

Le mot du milieu du Coran vient au verset 19 de la sourate 18, la Caverne, li-yatalattaf, et signifie : « qu’il soit subtil ». Un des noms de Dieu est en fait Al Latif, le Subtil. Le mot signifie aussi bonté.

Un appel à une attitude de gratitude, à un effort de subtilité et de bonté envers les autres, les gens, tous les gens, pourrait donc être l’un des fins mots du Coran.

Par Nayla TabbaraThéologienne musulmane libanaise (1)

(1) Auteure de L’Islam pensé par une femme, avec Marie Malzac, Bayard, 250 p., 16,90 €.

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article

Repost0

commentaires