Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 20:30

Vu dans l'église Notre-Dame de Sion en Lorraine

Moulage d'un fragment d'inscription funéraire découvert à Sion vers 1868 : la plaque de Nicétius

Cette inscription constitue l'un des plus anciens témoignages du christianisme en Lorraine, probablement au Vème siècle. Elle reproduit partiellement un carmen, (poème) en hexamètre (vers, grec ou latin, de six pieds) aujourd'hui lacunaire, mais dont les fragments peuvent être rapprochés de formules de poèmes funéraires chrétiens.

L'inscription est dédiée à une personne qui s'appelait "Nice" ou portait un nom formé sur cette racine. Certains auteurs ont proposé d'y retrouver le nom de "Nicetius".

La pierre originale se trouve au Musée lorrain de Nancy

VULTIMUS HIC HONOR EST datus his tibi

SAXIS QVOS PRESTARE debet miseran

DO CVRA PARENTIS NICEti qui nunctu-

MVLO REQVIESCIT IN ISTO. Cum Christo in

CLO DEVOTA MENTE RE surget proemia

SERVARI QVAERIT CERtamini alma

MVLTO CVm

Cet honneur suprême t'est rendu par ces pierres que l'amour d'un père le presse d'accorder à l'infortuné Nicetius, qui repose dans ce tombeau et ressuscitera avec le Christ dans le ciel. Avec confiance il demande de recevoir la douce récompense de ses combats...

Texte reconstitué par l'abbé Thédénat de l'Oratoire, savant épigraphiste, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres (XIXème)

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article

Repost0

commentaires