Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 00:00

Si les âmes ne s'approchent pas souvent du Brasier Eucharistique, elles demeurent transies, sans élan, tièdes, arides. Quelles consolations pourrait donc recevoir Jésus de ces âmes qui n'ont pas la force de s'élever au-dessus de ce qui est créé ?

Il faut vivre avec la profonde conviction que l'on doit aimer et servir le Seigneur, et vivre en conséquence. Ah ! Si les âmes connaissaient bien et appréciaient le grand Don d'un Dieu demeuré vivant parmi nous, comme elles vivraient autrement ! Au tabernacle, on puise tous les trésors ; l'âme s'y béatifie et vit transformée en Dieu. Si l'on ne ressent pas la faim et la soif du Dieu vivant, on vit une vie sombre, vide, on ne fait que végéter.

Padre Pio

Message post-mortem recueilli par un prêtre italien

http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20020616_index_padre-pio_fr.html
http://www.padrepio.it/

Partager cet article
Repost0

commentaires