Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 23:27
[...] non loin de la chapelle, le cirque Zavatta. J'en visitai la ménagerie en compagnie du frère Augustin juste avant d'aller faire cours sur le relativisme. Nous contemplions les chevaux sculpturaux et splen-dides, les chameaux résumant en eux les dunes du désert, les lions assoupis semblables à des sages tibétains, les éléphants balançant leur trompe comme un métronome, les autruches qui avaient l'air d'un montage ridicule avec leurs longs cils de coquettes au bout de ce tuyau ondulant planté dans une énorme boule de plumes noires...

« Quand je vois tous ces animaux, dis-je au frère, je songe à la fantaisie du Créateur. Comme il a dû jubiler en faisant tout cela. Il vit que cela était bon, oui, d'une bonté poétique où l'on voit la
liberté d'un génie suprême, l'amour dans l'invention, l'humour dans la construction rigoureuse... »

Or, Augustin compléta par cette remarque profonde : « C'est le même Dieu qui a fait ces animaux et donné ses commandements. Il faut donc voir dans le Décalogue au moins autant de liberté, autant de fantaisie que dans la stupéfiante variété de la faune et de la flore. Ces commandements, vous me direz, sont en petit nombre, ils semblent nous limiter. En vérité, ce sont des principes générateurs, des moyens d'empêcher que s'installe l'uniformité du mal. »


Devant moi, l'autruche faisait monter et descendre sa grosse tête qui, comme la Daisy de Disney, alliait le canard et la coquette et déployait tout le sens argotique de l'expression « poule de luxe ». Et je me dis : « C'est vrai : "Tu ne commettras pas d'adultère", quoi de plus original ? "Tu ne tueras pas", quoi de plus favorable à la diversité ? "Tu ne feras pas d'ouvrage le septième jour", quoi de plus moteur pour la gratuité de la joie ? »

 

Fabrice Hadjadj
Panorama Avril 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Textes
commenter cet article

commentaires