Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 12:11

La rivière descendait des montagnes, traversant vallées et plaines, franchissant rochers et marécages. Elle entendait, au fond d'elle-même, l'appel d'un pays lointain, et cette voix la tirait en avant.
Un jour, elle arriva devant un désert. Elle avança hardiment, mais ses eaux disparaissaient dans les sables. Et elle comprit qu'elle ne pourrait jamais passer.
Elle restait là, angoissée, ne comprenant plus. C'est alors qu'elle sentit le vent, tout près d'elle, qui murmurait :
- Je traverse le désert. Tu peux en faire autant...
- Mais comment ? dit-elle. Dans le sable, je vais mourir !
- Laisse-moi souffler sur toi, rivière mon amie. Tu vas mourir aussi : mais pour devenir nuage ! Oublie ce que tu étais, laisse-toi transformer... Avec moi tu traverseras le désert. Et tu apporteras la vie, là-bas, à ceux qui ont besoin de toi... »


Conte oriental
cité dans Paraboles pour le chemin
Jean Vernette
Claire Moncelon

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Textes
commenter cet article

commentaires