Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 16:47

Abdul, le maître soufi, sentait venir l'heure de son retour à la réalité au-delà du voile. La voix en son cœur lui en avait fait confidence. Ses disciples l'entouraient pour le dernier voyage. « Maître, où désires-tu que nous confiions ton corps à la terre ?
-  Où il vous paraîtra bon...
- Il nous semble que le champ funéraire près de la grande mosquée serait le plus digne de toi.
-  Certes pas ! C'est là que sont enterrés tous les grands maîtres ! Non, je ne peux y avoir accès I
-  Mais... Quel lieu serait digne de toi ?
- Déposez-moi au cimetière en dehors de la ville, là où l'on enterre les femmes de mauvaise vie ou les criminels ! Eux, ils sont tout près de Sa miséricorde. »


Conte soufi
cité dans Paraboles pour le chemin
Jean Vernette
Claire Moncelon

Partager cet article

Repost0

commentaires