Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 21:15

La parole est la qualité divine de l’être humain créé à l’Image et comme à la ressemblance de Dieu. Il n’est pas étonnant alors que la pédagogie catéchétique traditionnelle donne à la parole humaine une place royale.

 

Un abbé du XII° siècle, Hugues de Saint-Victor , rappelait à ses moines la pratique traditionnelle de la « lectio » et de la « meditatio » telle que la tradition judéo-chrétienne les concevait. Il dit : « La langue capte et l’oreille émet », ce que nous ne comprenons plus aujourd’hui puisque nous lisons la Bible seulement avec nos yeux, et que nous la méditons en silence. Nous dirions plutôt l’inverse : l’oreille capte et la langue émet. L’ancienne tradition biblique s’est perdue peut-être parce que le monde rationaliste ne donne plus à l’éducation de la parole biblique la place qui lui convient.

 

La langue capte et l’oreille émet ! En lisant la Bible à haute voix, les signes morts couchés depuis des siècles sur le papier, reprennent vie dans l’oralité de la communauté ecclésiale. Ils commencent à se réveiller dans le lecteur qui, le premier, capte la Parole en la parlant. C’est ainsi que la langue capte la vie qui dormait. Comme le remarque saint Augustin quelque part, nous nous entendons chanter. Ce que la langue exprime de vive voix, l’oreille le transmet à l’âme. C’est ainsi que l’oreille « émet » à l’intérieur des cœurs.

 

La « meditatio » est indissociable de la « lectio », elle se fait toujours à mi-voix, prolongeant les sonorités bibliques dans la mémoire. Comme pour la « lectio », l’acte de parole est essentiel, c’est lui qui engage le corps dans le processus du salut.

 

Voilà pourquoi les cloîtres du XII° siècle ressemblaient à une ruche bourdonnante, dont les « abeilles » butinaient le miel des saintes Ecritures.

 

La catéchèse biblique n’est pas un enseignement de savoirs, de savoirs-faire ni de savoirs-être. La catéchèse biblique est l’initiation à un écho intérieur de la Parole. Le mot latin « in-itiatio » laisse entendre un mouvement vers l’intérieur. La catéchèse ne doit-elle pas précisément faire apprendre ce mouvement de la parole biblique qui permet l’écoute intérieure de la Parole de Dieu ? Cette manière de faire rappelle ce mot que Dieu adresse à Abraham : « Lekh- lekha ! », tel que le Zohar l’interprète : « Va vers toi ! »

Claude LAGARDE

http://catechese.free.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires