Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 11:09

Le premier ou le deuxième dimanche du mois de janvier, c’est l’Epiphanie et la tradition veut que l'on partage une galette des rois dans laquelle est cachée une fève

Avec l'Epiphanie (du grec phainô, «paraître, être évident»), les chrétiens célèbrent la manifestation du Christ devant les païens (les « Rois » mages), devant Israël (lors de son baptême au Jourdain) et devant ses disciples (aux noces de Cana). Il s'agissait, à l'origine, d'une fête païenne, « les saturnales », au cours de laquelle les soldats dégustaient un gâteau rond et doré comme le soleil, en l'honneur lu dieu Saturne. Ils tiraient au sort un esclave ou un condamné à mort qui devenait « roi », avant d'être exécuté, aussitôt la fête terminée.

La galette symbolise ainsi le retour de la lumière au cœur de l'hiver. Sa texture feuilletée rappelle les pages d'un livre à ouvrir et à parcourir. Pour rappeler les mages qui avaient apporté des présents, l’Epiphanie s'est toujours caractérisée par un geste de générosité. Il fut un temps où des écoliers pauvres étaient invités à déjeuner, et celui qui trouvait la fève recevait une bourse d'étude offerte par tous les convives. En Provence, on mange une brioche au sucre dans laquelle on incorpore un petit santon. Le plus souvent, on mange des galettes à la frangipane à base d'amande dont l'origine viendrait d'un parfumeur italien, Frangipani, qui aurait inventé à Paris, au XVIIe siècle, un parfum à base d'amandes amères.

Stéphanie Schwartzbrod

« Saveurs sacrées ».

Galette à la frangipane

Ingrédients :

• 2 disques de pâte feuilletée pur beurre,

• 100 g d'amandes en poudre

• 100 g de beurre ramolli,

• 80 g de sucre, • 20 g de farine,

• 1 œuf +1 jaune d'œuf,

• 2 cuil. à soupe de rhum,

• 1 cuil. à soupe de sucre glace,

• 1 cuil. à soupe de lait.

Dans un saladier, mélangez la poudre d'amandes I et le sucre. Ajoutez, en travaillant le tout à l'aide d'une fourchette, le beurre, l'œuf, le rhum et, au dernier moment, la farine. Étalez le premier disque de pâte feuilletée, étalez la frangipane, recouvrez avec le deuxième disque de pâte en collant les bords. Dans un bol, mélangez le jaune d'œuf avec le lait et le sucre glace, puis badigeonnez au pinceau le dessus de la galette. Avec une fourchette, faites des dessins. Mettez à cuire dans un four préchauffé (th 5-6) durant 35 mn.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Truthseeker 19/02/2008 10:51

Voici une preuve que plusieurs fêtes dites chrétiennes ne le sont pas en fait.

F de M 27/01/2008 03:39

Bravo pour la galette...
http://auto23652.centerblog.net/