Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 18:18

Je sais que descend Celui qui est immobile.
Je sais que m'apparaît Celui qui demeure invisible.
Je le sais, Celui qui est séparé de toute la création
Me prend au-dedans de Lui et dans ses bras me cache,
Et, dès lors, au-delà du monde entier, je me trouve.
Mais, à mon tour, moi mortel, moi tout petit en ce monde,
Je contemple en moi-même, tout entier, le Créateur du monde.
Et je sais que je ne mourrai pas, puisque je suis au-dedans de la Vie,
Et que j'ai la Vie tout entière qui jaillit au-dedans de moi.
Il est dans mon coeur, Il demeure dans le ciel.
Ici et là, Il se montre à moi également éblouissant.

Saint Syméon le Nouveau Théologien
Hymnes, 13

cité par Mgr Kallistos Ware
dans son ouvrage Approches de Dieu dans la voie orthodoxe au Cerf

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires