Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 14:41

Ô mon âme,
sors ! Dieu, entre !
Sombre tout mon être
en Dieu qui est non-être,
sombre en ce fleuve sans fond !
Si je te fuis,
Tu viens à moi.
Si je me perds?
Toi, je Te trouve,
Ô Bien suressentiel !

Maître Eckhart
in Maître Eckhart ou l'empreinte du désert
Gwendoline Jarczyk et Pierre-Jean Labarrière
Albin Michel

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires