Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2005 3 31 /08 /août /2005 23:00

La voix est l'instrument de la parole écrite.

Que serait une partition sans piano, flûte ou tambour ? Il y a bien plus qu'un lien entre l'homme et la voix. L'âme qui s'en dégage est amour. Amour de la note ou de la parole devenue vivante. Amour du texte ou de la mélodie entendue par l'autre. Que serait le regard de l'autre sans elle car elle est aussi le chant du silence, même si on ne lui donne qu'une seule minute ?

L'esprit dort dans l'écriture des hommes.

Ne laissons pas s'endormir les paroles dans les livres. Il faut être à l'écoute. C'est dans la nuée que les prophètes entendaient la voix de Dieu. L'essentiel est dans le son que nous donnons aux mots avec l'instrument de notre voix : « Et Il lui dit : Marie », et elle le reconnut à sa voix, écrit jean dans son Évangile.

Elle est aussi la voile de l'Esprit pour faire le voyage de son coeur à celui des autres. N'est-ce pas pour cela que le Christ n'a écrit que sur le sable ? Il voulait faire de nous les instruments de sa Parole. Peut-être est-ce là, dans ce petit bois, qu'avec jean

Pierre j'ai commencé à apprendre la véritable catéchèse de la Parole divine devenue chair.

La voix est l'instrument de la parole écrite. Que serait une partition sans piano, flûte ou tambour ? Il y a bien plus qu'un lien entre l'homme et la voix.

Jean-Pierre Nortel

extrait de
Saltimbanque de Dieu
Presses de la Renaissance

 

Partager cet article

Repost0

commentaires