Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 23:00

II

Réponse divine

Tel que toi-même te regardes
Ombre de ma lumière
tu me vois

Incrédules
tes yeux ternissent mon regard
Le sang noir du monde
et ta peur
obscurcissent mon visage

Je sue ton sang

Tes guerres
en mon coeur font les morts de tes batailles

Comment
saurais-je t'apparaître
sérénité

 

Georges MECKLER
Celui qui est
Méditations sur les icônes de Nicolas Greschny à l'église de Sainte-Anne de Châtel-Guyon

Collection La Nouvelle Pléiade

 

Partager cet article

Repost0

commentaires