Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 23:00

III

Et ma Mère
ta Mère aussi depuis la Croix
Pourrait-elle oublier
nos larmes d'eau et de sang
Les tempêtes
Les épines les clous les crachats et le glaive
Ma jeune maman qui a nourri
de son lait mon corps humain

Pourrions-nous oublier sans pleurer
les cris de souffrance
de mes frères de toutes les races
En l'Amour créés
Comme nous crucifiés
et déchirés

Aboli votre temps de terre
seulement
Nous pourrons
transfigurer nos larmes

 

Georges MECKLER
Celui qui est
Méditations sur les icônes de Nicolas Greschny à l'église de Sainte-Anne de Châtel-Guyon

Collection La Nouvelle Pléiade

 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires