Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 23:00

« Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, écrivait saint Isaac le Syrien, par tes souffrances apaise mes souf­frances, par tes plaies guéris mes plaies... Que ton corps tendu sur l’arbre de la croix déploie vers toi mon esprit que les démons écrasent... Que tes mains saintes percées de clous m’arrachent au gouffre de la perdition... Que ton visage qui reçut gifles et crachats éclaire ma face souillée d’injustices... Je n’ai ni coeur brisé pour partir à ta recherche, ni repentir, ni tendresse... Je n’ai pas de larmes pourte prier. Mon esprit est enténébré, mon coeur est froid, je ne sais pas le réchauffer par des larmes d’amour pour toi,.. Je t’ai abandonné. Ne m’abandonne pas. Je me suis éloigné, toi, sois à ma recherche. Conduis-moi dans ton pâturage, parmi les brebis de ton troupeau...»



Cité par
Olivier Clément, théologien orthodoxe, professeur à l'institut de théologie orthodoxe Saint Serge (Paris)

article Le sens de l'ascèse paru dans "Contacts" n° 142, trimestriel de réflexion orthodoxe, rue Victor Hugo 14, F-92400 Courbevoie, France

Saint Isaac le Syrien

Partager cet article

Repost0

commentaires