Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 23:00

Ici (sur la colline de Sion) notre foi chrétienne, pour mieux s'épanouir à la lumière de la foi, s'enracine dans le tuf du sentiment reli­gieux millénaire. Car ici s'est opérée sur le plant sauvageon la greffe de Celui qui s'est proclamé la Vigne véritable et sans qui nous ne pouvons porter ce fruit authentique capa­ble de produire le Vin de l'Esprit qu'Il nous a promis de boire avec nous dans le Royaume de son Père. De cette greffe témoigne le sanctuaire dédié à Celle en qui elle fut réalisée dans son sein virginal, à Celle qui est, en toute vérité, la Terre-Mère en qui Dieu a fait germer son Sauveur.

 

Oui,
Glaise grasse à mes pieds qui colle, suintant l'eau
Terre de réalisme et scelleuse d'Histoire.
Lourd de neige, un ciel bas glisse sur le coteau,
Echevelé, livide, et l'ombre monte, noire.
Ramant contre le vent de bise, un lent corbeau
Répète obstinément le cri du vieux sol : Croire !
Wodan souffle en fureur l'esprit glacé du Nord,
Dévastant son haut lieu, terrorisant la plaine,
Rosmerte ensevelie dans cette nuit de mort.
Là-haut, défiant le Dragon, la Vierge est reine.
Tour de David, ô Tour d'ivoire, ô Maison d'or,
O Tige de Jessé debout dans la tempête !
Fleur du terroir aussi sur cette mince crête,
En qui le vieux pays reconnaît son Trésor.
Je remonte, ce soir, dans l'ouragan qui brâme,
Les âges révolus. Druides et pèlerins,
Invisibles, me reconnaissent en chemin
Fidèle du haut lieu, parcelle de son âme.
Soudain, illuminant l'immensité des cieux,
La lune de minuit déchire les nuages,
Dévoilant au lointain les clochers des villages
Qui veillent sur la plaine aux replis ténébreux.
Discrète et sûre, une présence s'y devine
Qui exorcise l'ombre aux phantasmes païens.
La cloche tinte douze coups sur la Colline
L'heure où Noël réalisa les plans divins,
Ces plans mystérieux qu'au long des millénaires
Des hommes ici même ont tenté d'entrevoir
En des rites naïfs et parfois téméraires
Dont ce haut lieu longtemps resta le reposoir.
Debout sur la falaise et dominant les âges,
Parachevant la quête ardente des dieux,
Ministre de Jésus, gardien de son message,
Je foule avec respect la trace des faux dieux.

P. Jean Colson
SION VAUDEMONT
ou « La Colline Inspirée »
Collection « Hauts lieux de spiritualité »
Editions S.O.S.

Promenade en photos à Sion

Partager cet article

Repost0

commentaires