Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 23:40

 


 

            V acarme    vide

                           Jusqu’où    m’entraînes-tu

                                      Frénésie    qui me grises

 

« Tout

  est vanité »

 

Que suis-je    pourtant

Sans la brousse    innombrable

des mains    tremblantes

Frayeur

Faim

Et fureur

 

Sans ce sourire    triste    comme

Celui    du Sauveur    sur sa Croix

 

Sans l’atome    de baume

qui soulage

 

Et me fait vivre

 

 

                                                                           georges meckler

 

Partager cet article

Repost0

commentaires