Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 23:37

laurence_freeman.jpgNous croyons souvent à tort que seules les personnes déjà unies sur le plan des relations humaines peuvent prier ensemble. Mais si nous adoptons une conception plus simple et plus authentique de la prière, nous constaterons qu'en réalité, une communauté de personnes mûres et aimantes peut naître de la prière collective.

 

On comprendra que la méditation a sa place dans ce mode de pensée. Elle exige de nous le silence collectif, dans la foi, en présence de l'Esprit qui représente notre unité.

 

Voilà qui est bien difficile à exiger de gens tels que nous, qui sommes les produits de la conscience médiatique. Mais tant que nous ne saurons pas garder le silence en communiant avec autrui, nous n'aurons pas grand-chose à communiquer.

 

Une fois de plus, c'est une question de priorité et non d'exclusion. Nous ne sommes pas tous destinés à devenir des ermites. Mais chaque chrétien, chaque être humain, doit entendre l'appel de l'expérience contemplative, bien qu'il soit peut-être judicieux de lui donner un autre nom dans ce contexte précis. …

 

La communauté chrétienne qui naît des profondeurs silencieuses de la prière n'a pas besoin d'être fabriquée. Elle grandit toute seule. Naturellement, elle est composée d'humains. Par conséquent, les lois de l'association humaine s'appliquent, comme partout ailleurs. Mais elle présente une qualité qui transcende ces lois et qui est la plus sûre garantie de la survie de l'Église : l'esprit de liberté et d'amour dans lequel chacun de nous est rebaptisé lors de chaque moment de prière.


Laurence Freeman - « La méditation, voie de la lumière intérieure » - p.24-25

Partager cet article

Repost0

commentaires