Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 22:51

St_vincent_de_paul.jpg

 

La reine, se tournant vers saint Vincent de Paul, lui dit :

- Vous faites trop, monsieur de Paul

Vincent de répondre :

 - J’ai fait si peu.

La reine :

- Vous savez que vous avez fait beaucoup, et ils sont rares ceux qui pourront au jour du jugement dernier présenter un compte de leurs jours aussi rempli que le vôtre.

Vincent, dans un geste de désespoir :

- J’ai dormi, j’ai affreusement dormi, Madame, j’ai été lâche souvent.

La reine :

- Eh ! Monsieur de Paul, nous qui n’avons pensé qu’à notre plaisir, à notre appétit de jouissance, et qui, sans vous, les aurions toujours gardés fermés, ces yeux, répondez-moi, vous qui n’avez pensé qu’à donner, qui avez renoncé au bonheur, à la puissance, toujours, vous qui avez bâti autre chose que de vains palais et qu’une vaine gloire, sentez-vous, au seuil de la mort, ce grand trou vide derrière vous, vous aussi ?

Vincent :

- Oui, Madame, je n’ai rien fait.

La reine :

- Que faut-il faire alors dans une vie, pour faire quelque chose ?

Et Vincent de lui répondre ce mot que je vous laisse :

Davantage.

Jean Anouilh, Monsieur Vincent

 Anne d’Autriche et Vincent de Paul, un film de Maurice Cloche.

Partager cet article

Repost0

commentaires