Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 22:05

sacha_guitry.jpg

 

La gravité maussade et froide avec laquelle ils parlent du Néant me rend l'idée de Dieu séduisante au possible.

Leurs arguments décolorés tombent à plat - et quand ils cherchent à convaincre, ils en sont pour leurs frais, car la démonstration qu'ils font de la non-existence de Dieu leur donne aussitôt l'air de nier l'évidence.

Ne pas croire en Dieu, c'est repousser une hypothèse ravissante.

Nier Dieu, c'est croire en soi - comme crédulité, je n'en vois pas de pire !

Nier Dieu, c'est se priver de l'unique intérêt que peut avoir la mort.

Et, pour tout dire enfin, l'athée n'est à mes yeux qu'un fanatique sans passion, sans haine, sans amour - sans ironie d'ailleurs - et, partant, sans excuse.

Et, s'il faut en conclure, que faut-il en conclure ?

Les témoignages accumulés de la présence au Ciel du Divin Créateur sont loin d'être probants.

Mais, d'autre part - assurément - la "preuve du contraire" est inimaginable.

Or donc, précisément, il n'en faut pas conclure.

Il faut laisser à Dieu le bénéfice du doute. 

Sacha GUITRY
 Toutes réflexions faites / Cinquante ans d'occupations / Omnibus Presses de la Cité 1993
___________________________________________________________________________________________

 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238 

Partager cet article

Repost0

commentaires