Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 22:54

Julian_Norwich.png

.....Après cela, il permet parfois que nous tombions plus sévèrement et plus gravement qu'avant, nous semble-t-il. Alors on se figure bien à tort, que tout est perdu de ce que l'on avait commencé.

Mais pas du tout ! C'est qu'il faut que nous tombions et que nous le voyions sans quoi nous ne connaitrions pas combien nous sommes faibles et misérables de nous-même, et nous ne connaitrions pas non plus complétement le merveilleux amour de celui qui nous a fait.

Au ciel, nous verrons véritablement et sans fin les graves péchés que nous avons commis ici-bas, et malgré cela nous verrons que jamais son amour n'en aura été moindre, que jamais notre prix à ses yeux n'en aura été diminué.

 

Du seul fait de ces fautes, nous aurons une connaissance sublime et merveilleuse de l'amour sans fin de Dieu, nous saurons combien fort et merveilleux est cet amour qui ne peut ni ne veut en rien être brisé par l'offense...

 

Julienne de Norwich (1343-1413), Révélations de l'Amour DIvin chap. 61

_______________________________________________________________________________________________________

 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires