Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 22:01
Fille d’un joueur de oud et d’une chanteuse, Waed Bouhassoun acquiert son premier luth à sept ans. Du prestigieux conservatoire de Damas à sa carrière solo naissante, en passant par la création du takht féminin oriental syrien, elle ne cessera d’approfondir sa connaissance de l’instrument et de développer son chant, à l’écoute passionnée de la voix d’Oum Kalsoum.
Peu à peu elle se forge sa propre voie et à Alep, ville des sammaîns, elle se fait adouber par ces érudits musicaux, respectés dans tout le monde arabe. Sur ce disque Waed réorchestre et interprète de manière magistrale des poèmes d’amour soufis d’Ibn Zaydoun, Rabiaa al Adawiyya et autre Jalal-Eddine Rûmi. Accompagnée de son seul luth, d’un qanoun parfois et d’un simple riqq pour toute percussion, cette voix emporte et bouleverse, ouvrant les portes d’une carrière pleine de promesses.
Benjamin MiNiMuM / Mehdi El Kindi

Partager cet article

Repost0

commentaires