Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 23:30

christ_maitre.JPG

Il y a là, mes frères, un grand mystère à méditer : le son de nos paroles frappe vos oreilles, le Maître est au-dedans.

 

N'allez pas croire qu'on apprenne quelque chose d'un autre homme. Nous pouvons attirer votre attention par le bruit de notre voix : si au-dedans n'est pas celui qui instruit, vain est le bruit de nos paroles.

 

En voulez-vous une preuve, frères ? N'avez-vous pas tous entendu ce sermon ? Combien sortiront d'ici sans avoir rien appris ? Autant qu'il dépend de moi, j'ai parlé à tous ; mais ceux à qui cette onction ne parle pas au-dedans, ceux que l'Esprit-Saint n'instruit pas au-dedans s'en vont sans avoir rien appris.

 

Les enseignements extérieurs sont une aide, une invitation à faire attention. C'est au ciel qu'est la chaire de celui qui instruit les coeurs. Voilà pourquoi il dit lui-même dans l'Évangile : « Ne vous faites pas appeler maîtres sur la terre : un seul est votre Maître, le Christ. »

 

Qu'il parle donc, lui, au-dedans, là où nul homme ne pénètre ; car ; même si quelqu'un est à tes côtés, personne n'est dans ton coeur. Mais non ! Qu'il n'y ait pas « personne » dans ton coeur : que le Christ soit dans ton coeur ; que son onction soit dans ton coeur, afin que ton coeur ne soit pas altéré dans le désert, sans sources qui l'abreuvent.

C'est donc le Maître intérieur qui instruit, c'est le Christ qui instruit, c'est son inspiration qui instruit. Là où ne sont pas son aspiration et son onction, c'est en vain qu'au dehors retentissent les paroles.

 

Saint Augustin

Commentaire de la première épître de saint Jean.

 

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue
http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires