Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 23:19

potdevin_compostelle.jpg

 

A priori, rien ne destinait Jean-Marc Potdevin à voir sa vie ainsi bousculée. Marié, père de 4 enfants, co-fondateur du site Kelkoo.com, il devient vice-président de Yahoo Europe. Puis un jour il décide de tout plaquer, de vivre l'aventure en rentier. Mais la mort de son père et un manque grandissant envahissent sa vie. Il prend alors la décision de prendre seul le chemin de Compostelle. Ce pèlerinage va changer sa vie. Lors d'une des étapes, il reçoit la Foi. Il vient de publier le récit de sa conversion dans un livre intitulé « Les mots ne peuvent dire ce que j'ai vu » et le sous-titre indique « L'expérience mystique d'un business angel » aux Éditions de l'Emmanuel.

Le témoignage d’une conversion extraordinaire vécue par un grand entrepreneur de l’Internet.

expe mystiqueRésumé du livre

“Je vais forcer ces mots pour essayer de transmettre ce que j’ai vu – ou plutôt vécu -, mais sachez qu’ils sont bien en-deçà de l’expérience réelle, bien ternes face à cette énergie invisible que j’avais sous les yeux. Rien ne peut exprimer l’Etre.”

En mars 2008, Jean-Marc Potdevin, entrepreneur à succès, ancien CTO de Kelkoo.com, « business angel » auprès de nombreuses startups Internet et boulimique de projets, traverse une sérieuse crise de la quarantaine. Il décide d’interrompre toute activité et de partir seul vers St Jacques de Compostelle. Sur le chemin, il entre dans une chapelle et fait une rencontre surnaturelle qui bouleverse totalement son existence. L’auteur livre ici le récit de cette expérience mystique, puis mène l’enquête auprès des maîtres spirituels de la foi chrétienne, afin de comprendre ce qu’il a vécu. 

Extrait d'une interview publiée dans la revue Ilestvivant! de janvier 2012

« Je suis né il y a 4 ans. » Jean-Marc Potdevin n’y va pas par quatre chemins  pour témoigner de sa rencontre avec Dieu, alors qu’il marchait vers Compostelle. Pourtant, sa vie d’« avant » semblait accomplie: des postes au sommet,  des millions d’euros, une vie qui brillait... mais où la Lumière manquait." (...)

« IEV Vous avez aussi découvert la doctrine sociale de l’Église...

Jean-Marc Potdevin J’ai en effet participé au parcours Zachée, avec la communauté de l’Emmanuel. La doctrine sociale m’a éclairé sur le sens de la propriété, de l’argent. L’exercice sur l’unité, indispensable dans le management, m’a en particulier beaucoup éclairé. J’avais souvent eu à gérer des problèmes d’entente entre différentes équipes, à Londres ou à Paris. J’ai compris que l’unité se jouait d’abord à l’intérieur de mon être. Comme dit le psaume 86, « Seigneur,  unifie mon cœur pour que je craigne ton  nom ». Si mon cœur est unifié, si je ne suis plus divisé en moi-même, je serai un facteur d’unité très puissant autour de moi. L’unité de mon être permet la paix intérieure, et ainsi la paix autour de moi. Or, aujourd’hui, l’individualisme entraîne la division.

IEV C’est-à-dire ?

Jean-Marc Potdevin Je suis divisé dans ma foi car je n’ai pas le droit d’en parler en public. Je suis divisé: dans mon éthique car je dois être irréprochable au travail, et pour autant, j’ai le droit de faire ce que je veux dans ma vie privée; dans ma sexualité, car le plaisir de mon corps est séparé de la procréation; dans ma famille, car les parents ne sont plus facteurs de stabilité. toutes ces divisions sont des « structures de péché » qui amènent au désordre intérieur, donc à une violence intérieure... et qui aboutissent à cette violence qui nous environne on aura beau mettre tous les pansements possibles, on n’y arrivera pas. La seule solution, c’est de faire l’unité en soi. »

L'article complet cliquer ICI

___________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires