Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:36

philippe_barret_christianisme.jpgFrance Culture émission A plus d'un titre du 23 décembre 2010

Tewfik Hakem s'entretient avec  Philippe Barret. Philippe Barret, ancien élève de l'École normale supérieure, docteur en sciences politiques, est inspecteur général de l'Éducation nationale. Auteur de nombreux essais, il a notamment publié Moïse, Jésus, Mahomet: Préceptes moraux de la Torah, du Nouveau Testament et du Coran.

On le sait bien : le choc des civilisations est l'un des plus grands périls que puisse courir notre monde, et les catastrophes qu'a déjà provoquées le fondamentalisme religieux l'ont éloquemment montré. Réputés tous trois avoir été révélés par Dieu Lui-même aux hommes à travers des corpus de textes sacrés, les monothéismes judaïque, chrétien et musulman recèlent pour certains d'innombrables préceptes moraux et sociaux. Selon que les exégètes privilégient la lettre ou l'esprit, la Torah, le Nouveau Testament et le Coran sont vécus bien différemment (encore les trois textes ne se présentent-ils pas tous comme également normatifs).

Comment démêler aujourd'hui dans les religions établies l'essentiel et le contingent sinon en allant aux trois sources, dans leur langue originale et à partir des éditions les plus fiables et les plus récentes ? N'est-ce pas le meilleur moyen d'éviter les traductions routinières, naïves ou tendancieuses ? C'est tout le sens de la grande entreprise intellectuelle de Philippe Barret, chercheur impartial et libre de toute attache religieuse comme de tout préjugé antireligieux. C'est une captivante invitation à l'indispensable dialogue interculturel entre les civilisations.

 

cliquer la flèche verte pour écouter
Et une vidéo où Yves Decaens reçoit Philippe Barret sur France Inter à voir sur Dailymotion



Partager cet article

Repost0

commentaires

(Clovis Simard,phD) 28/02/2012 13:35


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-3, THÉORÈME de L'ARBRE. - LA CROIX ET LE NOMBRE Pi.