Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 22:14

saint-francis-xavier.jpg


Mon Dieu, je vous aime !
[...]
A la croix, mon jésus,
vous m'avez pressé sur votre coeur.

Vous avez enduré les clous, le coup de lance,
le comble de la honte,
les douleurs sans nombre,

la sueur et l'angoisse, la mort...

Tout cela pour moi,
à ma place, pour mes péchés.
Alors, ô jésus très aimant,
pourquoi donc ne pas vous aimer

d'un amour désintéressé,
oubliant le ciel et l'enfer,
non pour être récompensé,
mais simplement comme vous m'avez aimé?

 

C'est ainsi que je vous aime,

ainsi que je vous aimerai
uniquement parce que vous êtes mon roi,

uniquement parce que vous êtes mon Dieu.

 

Amen.


Saint François-Xavier

 

Saint François Xavier

Prêtre, Jésuite, apôtre des Indes (1506-1552).
Saint François Xavier est né dans une famille noble de Navarre.
Le jeune François choisit de faire ses études en France. Il poursuivit ses études de théologie à la Sorbonne, conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola. Au début, François-Xavier supporte mal celui que la pauvreté oblige à résider avec lui. Longtemps il résiste à l'ardeur évangélique de ce nouveau converti, homme de feu, qui répète: «Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme?»
Conquis, lui aussi, ils prononcent ensemble des voeux, le 15 août 1534 dans une chapelle souterraine de l'église de Montmartre. Sept jeunes gens, parmi lesquels étaient Ignace et Xavier, fondent ainsi la Compagnie de Jésus, les «Jésuites».

Il fut ordonné prêtre en 1537. En 1540 le roi Jean III de Portugal demanda au pape Paul III deux 'prêtres réformés' pour évangéliser Goa et les Indes orientales. Celui qu'avait choisit Saint Ignace, Nicolas Bobadilla, étant tombé malade, François Xavier le remplaça en dernière minute et quitta Rome pour Lisbonne.
En 1541, il part pour Goa, ville portugaise, qu’il ramène à la Foi. Pendant une dizaine d'années, il travaille à la conversion des Paravers, pêcheurs de perles, près de Ceylan. Son ardeur et les nombreux miracles ont un succès extraordinaire. Pour porter plus loin l'Evangile, il s’adresse plus difficilement aux Musulmans des îles Moluques, puis fonde les premières communautés chrétiennes au Japon.
Il rencontra des difficultés incroyables, l'ignorance des langues, l'absence de livres en langues indigènes, les persécutions, la défiance et la rivalité des ministres païens. Xavier, par son énergie et le secours de Dieu, triompha de tout ; Dieu lui donna le don des langues, le pouvoir d'opérer des miracles sans nombre. Il évangélisa, en onze années, cinquante-deux royaumes et baptisa une multitude incalculable.
Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu'il projette d'aller en Chine, mais il meurt, le 2 décembre, après être tombé malade pendant un voyage en bateau de Malacca jusqu'à l’île Sancian, en vue de la côte chinoise.

Son corps repose dans la basilique du Bon Jésus de Goa.
Depuis 1614, son bras droit se trouve dans un reliquaire dans l'église du Gesù, à Rome, église-mère de la Compagnie de Jésus.

François Xavier est le saint patron de la Mongolie, de toutes les missions catholiques (par décision de Pie XI en 1927) et celui du tourisme (depuis le 14 juin 1952).

Partager cet article

Repost0

commentaires