Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 23:00

multireligion_diversity.jpg

Le 7 janvier 2015, des rafales de kalachnikov ont foudroyé des hommes qui avaient comme armes des mots et des dessins dans leurs journaux. Terrible désastre dans cette salle de presse, sanctuaire de la déesse et sacro-sainte Liberté.
Toute l'artillerie policière a déployé sa force et resserré son étau sur ceux que l'on appelle à juste titre " les barbares", dont deux frères, devenus les parias de France et du monde entier.
Des funérailles nationales rendront hommage, entre gens "civilisés", aux victimes de cet acte odieux.
Des témoignages, par delà les océans, affluent pour soutenir les charlies " innocents" de tous les continents.

Quelque part, dans un bled oublié, de l'autre côté de la Méditerranée, j'ose espérer qu'un vieil oncle, ou un cousin, pleurera la mort des meurtriers, ces deux frères orphelins.

Quelle galère, quel parcours ensanglanté, quelle haine, quel mépris, quelles humiliations hélas quotidiennes et "banales", quel racisme ordinaire, ont conduit ces enfants d'Algérie dans la spirale infernale?
Les paroles blessantes, la cruauté raffinée des hommes civilisés, ont semé dans leur coeur la sauvage et inacceptable violence.

Qui suis-je, Charlie-le chatouilleux sur le chapitre de mes convictions-, arrogant et sûr de moi, me croyant libre et incroyant? Qui suis-je pour rire et me moquer des autres chatouilleux, qui s'accrochent à leur croyance?

Qui sont ceux de l'autre camp, ceux qui répandent la terreur? Qui les a écartés des quartiers "propres" quand ils étaient enfants? Qui les a instruits? La Syrie, le Yémen! 
Et la France? Leur a-t-elle fourni d'autres armes que la violence, quand son président Sarkozy les a traités de "racaille", dont il fallait nettoyer les quartiers au karcher?
Leur a-t-elle fourni les armes que chaque citoyen digne de ce nom, donne à ses enfants, en les aimant? Eux, n'ont pas eu cette chance, tristes héros, marionnettes vides au cerveau lobotomisé, coupés de leurs racines,qui hurlent leur non-existence à coups d'explosifs et de grenades.

Qui suis-je, moi Charlie, pour être si sûr de moi, qui me vois si juste et si libre?
Qui suis-je pour oublier le sens du sacré et pour humilier ceux qui l'ont gardé?
J'ai oublié qu'on ne rit pas de tout. J'ai oublié que tout n'est pas permis.

Non, je ne suis pas Charlie. J'aime le Christ qui me montre comment retourner les valeurs du monde: "Il renverse les puissants de leur trône et Il élève les petits", Il aime ses ennemis.
Et pour cette raison,le Christ, je ne veux pas que l'on s'en moque.

Que l'on soit bouddhiste, hindou, chrétien, juif, musulman,,athée, agnostique, nous pouvons nous enrichir les uns les autres grâce aux mille facettes que revêt notre merveilleuse diversité de langues et de dons, sans prosélytisme, sans arrogance, sans fanatisme.

Oui, je suis pour la liberté et pour la libre-pensée, large, généreuse, qui fait grandir les enfants dans le respect des différences. Qui les éduque dans toutes les écoles du monde entier, liberté qui, surtout, est mise en pratique au delà des belles paroles et des philosophies!

Je pleure pour les Charlies, mes frères assassinés et je pleure aussi pour les autres, morts la haine au coeur, pour qui personne ne pleure.

Que toutes ces victimes ne soient pas mortes pour rien. Que nos erreurs historiques, collectives et individuelles qui ont conduit à ces désastres, nous poussent à ce retournement subversif, révolutionnaire, l'éveil des consciences, auquel nous invitent toutes les traditions authentiques, qu'elles soient laïques ou religieuses.

Françoise Mol

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

 ___________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238


Partager cet article

Repost0

commentaires