Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:31

guru nanak 

 

La théologie de Nânak gurû fondateur de la religion des sikhs après avoir vécu une expérience mystique rejoint de façon étonnante certains aspects de l'expérience spirituelle des mystiques chrétiens (sans bien entendu la révélation proprement  chrétienne de la Trinité et de l'Incarnation qui éclaire cette expérience).

 

Au coeur de son enseignement (celui de Nânak) est la foi en un Dieu unique révélé par sa création. Ce Dieu est le vrai Gurû tout-puissant, infini, éternel, sans forme ni attributs, inconnaissable, ineffable et omniprésent.

 

À la fois extérieur à l'homme et présent en lui, il peut lui manifester sa grâce et le fait ainsi accéder à la Vérité qui seule subsistera à la fin des temps. Sans cette grâce, l'homme s'égare dans la quête des biens de ce monde ou la recherche du salut sous la conduite de mauvais maîtres. Avec cette grâce, un être humain peut se défaire de son illusion sur le monde, et se mettre sur la voie de la délivrance en écoutant en son coeur la voix du Seigneur - appelée gurû (maître), par Nânak - murmurer le " Mot "

 

Ce dernier lui révèle l'« Ordre divin », l'enseignement de Dieu qui est tout à la fois le principe de l'harmonie universelle et l'indication d'un salut possible. - Pour entendre cet Ordre, l'homme doit purifier son essence spirituelle, éliminer ce que (certains textes poétiques)  appellent ses "arriérés", car son ego est prisonnier de la vie, matérielle et de ses fautes.

 

Aussi Nânak lui propose-t-il une discipline, qui consiste principalement en la remémoration et la répétition du Nom divin.

 

L'homme peut ainsi obéir à l'Ordre et s'élever jusqu'au royaume de la Vérité lorsqu'il y accède, son essence régénérée se fond en Dieu dans une suprême béatitude.

Denis Matringe directeur de
recherche au CNRS, auteur, entre autres des Sikhs, histoire et tradition des lions du Poniab (Albin Michel,:2008)

Extrait de l'article L'Âdi Granth et Gurû Nânak dans Sagesse de l'Inde Le Point Références Mars - Avril 2012

 

Plus sur Nânak

Une sentence bien connue de Nanak est : « Il n'y a ni hindou et ni musulman. » À ceux qui demandent alors qui ils sont s'ils ne sont ni hindous, ni musulmans, il répond : « vous êtes des disciples ». C'est ainsi que le mot Sikh (disciple), se répand.


http://consciencesansobjet.blogspot.com/2011/01/guru-nanak.html

 

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue
http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires

Monique Verdier 13/03/2012 09:50


La dimension universelle de ce message m'a beaucoup touchée. Merci Marc.