Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 22:04

kabir 500

Tant qu’un être humain se préoccupe

de savoir quand il va mourir,

et de ce qui est à lui,

toutes ses œuvres sont néant.

Lorsque l’affection pour la créature-Je

et ce qu’elle possède est morte,

alors le travail du Maître est terminé.

Kabir, extrait de Kabir: Ecstatic Poems: Versions by Robert Bly, Boston, Beacon Press, 2004, p. 43.

___________________________________________________________________________________________

 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires