Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 23:55

tunnel.jpg

La petite fille qui faisait de grandes bêtises.

Alors nous voilà, le SAMU et moi, appelés dans un internat à 3 heures du matin pour une ado de 17 ans. Tentative de suicide.

Elle s’est pas ratée la jolie gamine aux longs cheveux noirs ! On arrive : le pompier est épuisé de la masser, je prends sa place, je masse comme j’ai jamais massé de ma vie, avec des Abracadabras au bout des doigts. Le chef intube. Je prie, je masse, je m’épuise aussi, je veux devenir magicien. Ou Jésus ! en voilà une bonne idée : demain, je deviens Jésus et je ressuscite les jolies gamines aux longs cheveux noirs qui font des bêtises. Parce que faut pas déconner, 17 ans !

Donc : je masse, je prie, je pense à elle, à Jésus, à Harry Houdini habillé en Jésus, à elle encore, à toute la vie qui l’attend.

Bref, finalement, elle meurt.

Sur son bureau : une lettre pour le petit frère. On ramène le corps sur le lit, son pied heurte le mur, une photo tombe : elle, en Été, en train de se faire tresser les cheveux par une dame aux mêmes cheveux noirs. Y a des parents, à l’autre bout du département, qui sont en train de dormir sans savoir qu’une photo vient de tomber à 3h du matin…

On remonte dans la voiture, personne ne parle. Parasites sur la ligne interne : dans notre radio on entend l’autre équipe, parti sur un accouchement.

D’un seul coup, les cris stridents d’un nourrisson : 3kg200, masculin, APGAR 10/10, en pleine forme.

Je pense à Jung, toujours sur son nuage, en train de faire des doigts à Freud et à Lacan. Il doit dire à Freud un truc du genre : « Tu la sens, là, ma grosse théorie de la synchronicité ? »

Qu’est-ce qu’on fait après une nuit comme celle-là ? On appelle sa famille, on leur dit ce qu’on ne dit pas assez souvent parce qu’on est trop con, puis on attend le soir avec fébrilité : on va au resto (cher le resto), on va boire (cher la bibine), danser (jusqu’à avoir mal aux pieds), faire l’amour (longtemps faire l’amour) puis dormir trois jours d’affilée avant de partir dans un monastère tibétain pour devenir bonze… et finalement revenir parce que : soit la vie a un sens et il est trop compliqué à déchiffrer, soit elle n’en a aucun et alors il vaut mieux manger, boire, danser et faire l’amour le temps que ça va durer.

Je crois que je me pose trop de questions, je veux dire : je suis sûr que je me pose VRAIMENT trop de questions.

Article du Blog de Baptiste Beaulieu urgentiste

http://www.alorsvoila.com/

___________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires