Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 22:41

La parabole du levain

« Le Royaume des cieux est comparable à du levain qu'une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. » Matthieu 13,33

 

pain_levain.jpg

 

Le Seigneur présente (...) l'image du levain : ... de même que ce levain communique sa force à la masse de la farine, de même vous transformerez, vous aussi, le monde entier... Ne m'objectez pas : Que pourrons-nous faire, nous qui ne sommes que douze, jetés au milieu d'une si grande foule ? Ce qui fera précisément ressortir l'éclat de votre puissance, c'est que vous affrontiez la multitude sans reculer... C'est le Christ seul qui donne au levain sa puissance : il a mêlé à la multitude ceux qui avaient foi en lui, pour que nous nous communiquions les uns aux autres nos connaissances. Qu'on ne lui reproche donc pas le petit nombre de ces disciples, car la puissance du message est grande ; et quand la masse a fermenté, elle devient levain elle-même, à son tour, pour le reste...

Mais si douze hommes ont fait lever la terre entière, combien nous sommes mauvais, nous qui, malgré notre nombre considérable, ne parvenons pas à convertir ceux qui nous entourent, alors qu'un tel nombre devrait suffire à être le levain de milliers de mondes ! -- Mais ces douze, dites-vous, étaient les apôtres ! -- Et alors ? N'étaient-ils pas dans les mêmes conditions que nous ? N'habitaient-ils pas des villes ? Ne partageaient-ils pas notre sort ? N'exerçaient-ils pas des métiers ? Étaient-ils donc des anges descendus du ciel ? Vous dites qu'ils ont fait des miracles ? Mais ce n'est pas pour cela que nous les admirons. Jusqu'à quand parlerons-nous de leurs miracles pour cacher notre paresse ? ...

 

-- Alors, d'où vient la grandeur des apôtres ? -- De leur mépris des richesses, de leur dédain de la gloire... C'est la façon de vivre qui donne l'éclat véritable et qui fait descendre la grâce de l'Esprit.

 

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélies sur saint Matthieu, n°46, 2-3 (trad. Véricel, L'Évangile commenté, p. 144-145)

Partager cet article

Repost0

commentaires