Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:21

davymad--1-.jpg

Le plus grand obstacle à la méditation réside dans l’importance donnée, en Occident, à la personne, dans la mesure où elle est confondue avec le moi.

Pourquoi avoir peur de la dimension impersonnelle, pourquoi la redouter et la considérer comme une erreur ? Comment ne pas comprendre qu’il convient de tout perdre pour tout retrouver « au centuple », à un autre niveau ? Ici tout est paradoxal. Ce sont tout particulièrement les chrétiens qui partagent une telle crainte. En lisant l’Évangile, ils pourraient cependant compendre la réalité du paradoxe… : « Celui qui sauvera sa vie, la perdra » (Mt, 10, 39 ; 16, 25)… Et ce petit texte assez extraordinaire : « Qui perd son âme la trouve ».

Marie-Madeleine Davy, extrait de « Un itinéraire », in L’homme intérieur et ses métamorphoses, Albin Michel, 2005, p. 346.

__________________________________________________________________________________________

 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238 

Partager cet article

Repost0

commentaires