Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:54

chemin_ciel.jpg

Le Verbe, la Parole de Dieu, est venu habiter dans l'homme ; il s'est fait « fils de l'homme » pour habituer l'homme à recevoir Dieu et pour habituer Dieu à habiter dans l'homme, comme il a plu au Père.

Voilà pourquoi le signe de notre salut, l'Emmanuel né de la Vierge, a été donné par le Seigneur lui-même (Is 7,14). C'est en effet le Seigneur lui-même qui sauve les hommes, puisque ceux-ci ne peuvent pas se sauver par eux-mêmes...

Le prophète Isaïe a dit : « Affermissez-vous, mains affaiblies et genoux chancelants ! Ranimez votre courage, cœurs défaillants ; affermissez-vous, ne craignez plus ! Voici notre Dieu qui rend le jugement ; il viendra lui-même, il va nous sauver » (35,3-4).

Car c'est seulement par le secours de Dieu, et non par nous-mêmes, que nous pouvions être sauvés.

Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr 

Contre les hérésies III, 20,2 - 21,1 ; SC 34 (trad. SC p. 345 rev.) 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 23:41

682px-Saulges_-_Eglise_Saint-Pierre_-_Statue_de_saint_Cen.jpg

Saint Cénéré

 

Sur la Route... de la Mayenne : Y croire ou pas

reportage en Mayenne, terre de croyances, de mythologies et de légendes.

Avec Paul-Henri de Vitton (président de l’association des Amis de Saint-Céneré), Maurice Marçais (habitant de Saulges), David Madiot (technicien écologue de la communauté de communes d’Erve et Charnie).

Invité : Pierre Guicheney, réalisateur mayennais de « La Main d’or » et de « La Main chaude».

Ecouter un extrait en ligne (sauf sur IPad) 

pour écouter cliquer la flèche verte  

 

 

Ecouter en ligne (sur Ipad mais pas sur certains navigateurs)

 

ou télécharger http://eocf.free.fr/audio/saint_cenere.mp3

 explo_3_53257_1_photo1_g.jpg

Oratoire de Saint Cénéré (source miraculeuse et guérisseuse)

Saint Céneré

Saint Cénéré est un saint local ayant participé à l'évangélisation de la France rurale avec son frère Saint Cénéri (le village de Saint-Céneri-le-Gérei existe par ailleurs dans l'Orne). Il était d'origine italienne et s'installa en ermite aux abords de l'Erve où il opérait des miracles. Il aurait notamment eu le don de rendre la vue et faire tomber la fièvre des souffrants. On raconte également qui savait fléchir le ciel, entrait souvent en extase et pénétrait le cœur de ceux qu'il rencontrait.

Il existe un oratoire du même nom proche de Saulges qui se trouve être un lieu touristique et de pèlerinage.

Une légende raconte que, fiévreux et blessé, trois femmes sont passées près de lui ; il demanda à la première un peu de l'hydromel qu'elle transportait, la vieille femme lui proposa d'invoquer saint Méen et s'en alla. La seconde, plus jeune, répondit à la demande de saint Cénéré par une question : « Qui me rendrait ces rayons de miel si je te les donnais ? ». Enfin une jeune fille pauvre, presque une enfant, offrit spontanément ses services au malade. Elle s'en allait invoquer la clémence de la fée verte du pont du gué pour qu'elle ne se noie pas lors des inondations et jeter un bouquet d'églantine, de verveine et de paille de son lit pour favoriser le mariage. Voyant la belle enfant si pure et si naïve, saint Cénéré pria de toute son âme et pleura sur le sol lourd ; alors celui-ci se troua et en jaillit la source de saint Cénéré.

Elle aurait pour pouvoir de soigner les malades lorsque son eau serait bue. Les linges ayant servi à soulager les membres meurtris, une fois secs, signifieraient la guérison de la personne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oratoire_de_Saint-C%C3%A9ner%C3%A9

___________________________________________________________________________________________

 

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238  

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 23:38

saintete_1.jpg

 

 

Humour potache qui m'a rappelé mes souvenirs d'ado. Pour les plus agés rappelons nous notre adolescence. Etions nous si différents? C'est une époque de la vie ou l'on cache souvent ses émotions intimes spirituelles et amoureuses derrière des blagues et des jeux de mots parfois d'autant plus lourds que l'on est touché. J'aime bien le soustitrage qui double en langage "théologique" le langage "jeune".

 

___________________________________________________________________________________________



Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article
Repost0