Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 22:24

porte_nuages.jpg
Je voudrais tellement déverrouiller la porte
de ma prison dont je serre moi-même la clef !
Donne-moi le courage de sortir de moi-même.
Dis-moi que tout est possible à celui qui croit.
Dis-moi que je peux encore guérir,
dans la lumière de ton regard et de ta parole.

 

Augustin d'Hippone
(354-430), a chanté dans son ouvrage "De Trinitate" la prééminence de Dieu en tout. Dieu, à la fois transcendant et immanent, présent au plus profond de nous-mêmes.

Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 22:08

Ludolphe_le_chartreux.jpg

 

La prière étant l'élévation de l'âme vers Dieu, l'âme s'élève plus vite et plus parfaitement vers son créateur, lorsque l'homme se trouve dans un endroit retiré et isolé du tumulte.

 

À ceux donc qui veulent prier, Jésus donne le conseil salutaire d'entrer dans leur cellule, c'est-à-dire dans le secret de leur cœur, de fermer la porte, c'est-à-dire les sens qui donnent entrée aux objets extérieurs et aux vaines imaginations, sources fréquentes de distractions importunes pendant la prière.

 

Ayant fermé la porte de votre âme, dont vous avez recueilli les forces, vous vous livrez dans l'intime de votre cœur à l'oraison mentale, qui monte plus fervente vers le trône de Dieu.

 

En effet, plus un homme abandonne les objets extérieurs, plus il peut se recueillir en lui-même, et plus il peut s'élever par la prière à la contemplation de Dieu.

La vie du Christ
de Ludolphe le Chartreux (1300-1378)

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 21:43

marguerite_porete.jpg

 

La paix de cette vie, qui est vie divine, ne se laisse ni penser, ni dire, ni écrire, tant l'âme est en cet amour sans l'oeuvre du corps, sans celle du coeur, sans celle de l'esprit c'est par l'oeuvre divine qu'elle accomplit la Loi.

Raison apprécie bien que Marie­-Madeleine ait cherché Jésus-Christ, mais Amour s'en tait. Notez-le bien et ne l'oubliez pas, car elle manquait à la vie divine - que Vérité nomme vie glorieuse - tant qu'elle le cherchait.

Mais lorsqu'elle fut au désert, Amour la posséda et l'anéantit, et c'est pourquoi Amour fit son oeuvre en elle, pour elle et sans elle, et elle vécut désormais de la vie divine qui lui fit posséder la vie glorieuse.

Désormais, elle trouva Dieu en elle-même, sans le chercher, et d'ailleurs, elle n'avait pas de quoi, puisque Dieu l'avait possédée tout entière.


Miroir des âmes simples et anéanties, Marguerite Porète (+ 13 10)

Partager cet article
Repost0