Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 22:48

sur-la-route-des-abers_620x465.jpg

 

Terre des jours anciens et des joies ogivales
Terre jamais tenue
Terre que l'on partage en parcelles tombales
O terre droite et drue


Je sais tes landes, tes fontaines, tes vallons
Tes fées de ressemblance
L'Enchanteur qui te fait dans l'herbe une leçon
Avec des jeux de branches


Jette le verbe amour à la tête des morts
Jusque dans les orties
Je sais de ton sommeil les travers et les torts
Et les vieilles magies


Si bien que tout fangeux et de limon perdu
Je t'emporte pareille
A la parole qui permet dans chaque mue
Une saoulée d'étoiles.

 

Charles Le Quintrec

Partager cet article
Repost0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 22:24

porte_nuages.jpg
Je voudrais tellement déverrouiller la porte
de ma prison dont je serre moi-même la clef !
Donne-moi le courage de sortir de moi-même.
Dis-moi que tout est possible à celui qui croit.
Dis-moi que je peux encore guérir,
dans la lumière de ton regard et de ta parole.

 

Augustin d'Hippone
(354-430), a chanté dans son ouvrage "De Trinitate" la prééminence de Dieu en tout. Dieu, à la fois transcendant et immanent, présent au plus profond de nous-mêmes.

Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 22:08

Ludolphe_le_chartreux.jpg

 

La prière étant l'élévation de l'âme vers Dieu, l'âme s'élève plus vite et plus parfaitement vers son créateur, lorsque l'homme se trouve dans un endroit retiré et isolé du tumulte.

 

À ceux donc qui veulent prier, Jésus donne le conseil salutaire d'entrer dans leur cellule, c'est-à-dire dans le secret de leur cœur, de fermer la porte, c'est-à-dire les sens qui donnent entrée aux objets extérieurs et aux vaines imaginations, sources fréquentes de distractions importunes pendant la prière.

 

Ayant fermé la porte de votre âme, dont vous avez recueilli les forces, vous vous livrez dans l'intime de votre cœur à l'oraison mentale, qui monte plus fervente vers le trône de Dieu.

 

En effet, plus un homme abandonne les objets extérieurs, plus il peut se recueillir en lui-même, et plus il peut s'élever par la prière à la contemplation de Dieu.

La vie du Christ
de Ludolphe le Chartreux (1300-1378)

Partager cet article
Repost0