Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 23:00

aime.jpg

 

Aime...

 

Ce court précepte t'est donné
une fois pour toutes
Aime et fais ce que tu veux;
si tu te tais,
tais-toi par amour ;

si tu parles,
parle par amour ;

si tu corriges,
corrige par amour;

si tu pardonnes,
pardonne par amour.
Aie au fond du coeur
la racine de l'amour
de cette racine,
rien ne peut sortir de mauvais.

 

St Augustin
354-430

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue
http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 23:34

eveille_toi.jpg

Homme, éveille-toi :

pour toi, Dieu s'est fait homme.

Réveille-toi, ô toi qui dors,
relève-toi d'entre les morts,

et le Christ t'illuminera.

Pour toi, je le répète, Dieu s'est fait homme.

 

Tu serais mort pour l'éternité,

s'il n'était né dans le temps.
Tu  n'aurais jamais été libéré de la chair du péché,

s'il n'avait pris la ressemblance du péché.
Tu serais victime d'une misère sans fin,

s'il ne t'avait fait cette miséricorde.
Tu n'aurais pas retrouvé la vie,

s'il n'avait pas rejoint ta mort.
Tu aurais succombé,

s'il n'était allé à ton secours.
Tu aurais péri,

s'il n'était pas venu.

Célébrons dans la joie l'avènement de notre salut et de notre rédemption.
Célébrons le jour de fête où, venant du grand jour de l'éternité,

un grand jour éternel s'introduit dans notre jour temporel et si bref.

 

Saint Augustin

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 23:16

nativite.jpg

 

Le jour de Noël, on fête une triple naissance...

La première et la plus su­blime est celle du Fils unique engendré par le Père céleste dans l'essence divi­ne, dans la distinction des personnes.

 

La deuxième est celle qui s'accomplit par une mère qui dans sa fécondité gar­da l'absolue pureté de sa virginale chas­teté.

 

La troisième est celle par laquelle Dieu, tous les jours et à toute heure, naît en vérité, spirituellement, par la grâce et l'amour dans une bonne âme.

 

Telles sont les trois naissances qu'on cé­lèbre en ce jour par trois messes.

 

On chante la première messe dans l'obscurité de la nuit. Elle commence ainsi : « Le Seigneur m'a dit : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui. » Cet­te messe figure la naissance cachée qui s'opéra dans le mystère secret et in­connu de la divinité.

 

La deuxième mes­se débute ainsi : « La lumière brillera sur nous, aujourd'hui » ; elle nous rap­pelle le rayonnement de la nature hu­maine divinisée, et c'est pourquoi la messe est célébrée, partie pendant la nuit, partie pendant le jour, symbole d'une naissance en partie connaissa­ble, en partie inconnaissable.

 

On chante la troisième messe en plein jour. Voici son introït : « Un enfant nous est né et un Fils nous a été donné. » Elle nous fait penser à la tout aimable naissance qui, tous les jours et à cha­que instant, doit se réaliser et se réalise en chaque âme bonne et sainte, si elle veut bien y donner une amoureuse attention ».


Jean Tauler, Sermons, éd. du Cerf

Jean Tauler, un dominicain de la vallée du Rhin du Xllle siècle, médite sur la si­gnification des trois messes prévues par la liturgie le jour de Noël : dans la nuit, à l'aurore et en plein jour.

Si vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article
Repost0