Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 22:39

femmes_mystiques_musulmanes.jpg

  

Ô ma joie, mon désir,ô mon appui,
Mon compagnon, ma provision, ô mon but,

Tu es l'esprit du coeur, Tu es mon espoir,
Tu es mon confidant, mon désir de Toi est mon viatique.

Sans Toi, ô ma vie, ô ma confiance,
Je ne serais jamais lancée dans l'immensité du pays.

Combien de grâce s'est montrée,
Combien de dons et de faveurs Tu as pour moi!

Désormais ton amour est mon but et mon délice
Et la splendeur de l'oeil de mon coeur assoiffé.

Tant que je vivrai, je ne m'éloignerai pas de Toi.
Tu es le seul maître de l'obscurité de mon coeur.

Si Tu trouves plaisir en moi,
Alors, ô désir du coeur, ma joie débordera!"

 

 

 
Rabi'a al-Adawiyya

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 22:06
bandeau-rabia_p.jpg

Chants soufis
 Des chants du coeur pour le coeur
 
L’Ensemble Rabi’a, du nom de la célèbre sainte soufie du VIIIe siècle Râbi’a Al-Adawiyya, s’est constitué dans le sud de le France en octobre 2003. Il est composé de femmes issues d’horizons culturels divers (France, Mali, Maghreb, Andalousie, Portugal), que la voie soufie a réunies et qui suivent l'enseignement du même guide spirituel, sidi Hamza al-Qâdiri Boudchich.
chants-soufis_01.jpg
Jawharat iqdi / Joyau de ma parure
Yâ Dalil / Toi le guide

 

pochette_isma_petit.jpg
Rabbahu

 

Djigui bangné

 

Nadhartu falam andhur

Qul lilladhi lamani

 

Ya qassida ddiyyar

Madhul mustafa yahlu 

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 22:56

Rabia_al-Adawiyya-copie-1.jpg

 

Je T'aime de deux amours: l'un, tout entier d'aimer,
L'autre par ce que tu es digne d'être aimé.

Le premier, c'est le souci de me souvenir de Toi,
De me dépouiller de tout ce qui est autre que Toi.

Le second, c'est l'enlèvement de tes voiles,
Afin que je Te voie.

De l'un ni de l'autre, je ne veux être louée,
Mais pour l'un et pour l'autre, louange à Toi!

 

Rabi'a al-Adawiyya

 

 

Lâ janna wa lâ nâr, siwa Allâh: Ni paradis, ni enfer, seulement Dieu

interprété par l'ensemble Rabi’a

 

cliquer la flèche verte pour écouter

Partager cet article
Repost0