Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 22:51

cris-de-joie.jpg


Nous pourrions jouir d'une grande paix si nous ne voulions pas nous mêler de ce que disent et de ce que font les autres, et de ce qui ne nous regarde pas. Comment demeurer longtemps en paix quand on se mêle des affaires d'autrui, quand on cherche des occupations au-dehors, quand on ne se recueille que très peu ou très rarement ?


[...] nous sommes trop envahis par nos désirs ; nous nous soucions trop de ce qui passe... Il est rare que nous venions à bout d'un seul défaut ; le souci du progrès quotidien ne nous enflamme pas, et ainsi, nous restons froids ou tièdes.

Si nous étions parfaitement morts à nous-mêmes, sans nos préoccupations intérieures, nous aussi nous pourrions goûter les choses divines, avoir quelque expérience de contemplation. Le plus grand obstacle, l'unique obstacle, c'est que nous sommes trop attachés à nos passions et nos désirs pour entrer dans la voie parfaite des saints.

 

Quand il nous arrive la moindre contrariété, nous nous laissons trop vite abattre et nous nous tournons vers les consolations humaines. Si nous nous efforcions, comme des hommes vaillants, de tenir ferme dans le combat, nous recevrions certainement le secours de Dieu car il est toujours prêt à aider ceux qui luttent en comptant sur sa grâce...

 

Oh! Si tu savais quelle paix viendrait ainsi en toi, quelle joie rayonnerait sur les autres, combien serais-tu plus soucieux de ton avancement spirituel.

Imitation de Jésus Christ, traité spirituel du 15ème siècle
Livre 1, ch.11

Partager cet article
Repost0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 22:31

mere_teresa_enfant.jpg

 

Je dis toujours que l'amour commence à la maison. Il y a d'abord la famille et ensuite votre ville. C'est facile de prétendre aimer les gens qui sont très loin, mais beaucoup moins facile d'aimer ceux qui vivent avec nous ou tout près de nous.

 

Je me méfie des grands projets impersonnels car seule chaque personne compte. Pour parvenir à aimer quelqu'un, il faut se rendre proche d'elle. Tout le monde a besoin d'amour. Chacun de nous a besoin de savoir qu'il compte pour les autres et qu'il a une valeur inestimable aux yeux de Dieu.

Le Christ a dit : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

 

Il a dit aussi : « Ce que vous faites au plus petit de mes frères humains, c'est à moi que vous le faites » (Mt 25,40). C'est lui que nous aimons dans chaque pauvre, et chaque être humain sur la terre est pauvre de quelque chose.

 

Il a dit : « J'avais faim et vous m'avez rassasié. J'étais nu et vous m'avez vêtu » (Mt 25,35).

 

Je rappelle toujours à mes soeurs et à nos frères que notre journée est faite de vingt-quatre heures avec Jésus.

 

Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
A Simple Path (trad. Un Chemin tout simple, Plon Mame 1995, p. 83)

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:29

Laisser être, laisser croître
 Laisser être, ne pas accaparer…
Entretenir ne pas assujettir…
Présider à la vie ne pas faire mourir.


Tao Té King , chap.10

 

Une nouvelle lettre en ligne : "La voie du silence" de l'association ADPCOT

 

Sagesse du corps et art de vivre par la pratique d'exercices de traditions orientales

 

voie_silence_head.png

 

Télécharger la première lettre (pdf) en cliquant l'image ci-dessous

 

voie_silence_page.jpg

 

Site ADPCOT http://www.adpcot.org/

Partager cet article
Repost0