Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 22:35

dormition_detail.jpg

 

Marie est endormie. Confiant aux apôtres le soin de veiller le corps.

 

le Christ ressuscité emporte l'âme de sa Mère au creux de ses bras. Image rare, toute de blancheur emmaillotée, d'une âme temporairement séparée d'un corps pourtant resté pur et qui sera lui-même élevé auprès du Père trois jours plus tard, selon les plus anciennes traditions de l'Eglise d'Orient.

 

Témoignage précieux de l'influence décisive exercée par la pensée grecque sur l'iconographie et la théologie spirituelle du christianisme naissant. Dans ce mouvement d'élévation graduée de la Mère de Dieu que le peintre livre à notre contemplation, c'est l'âme comme principe permanent d'identité qui commence à « prendre corps », enrichissant l'idée originelle d'humanité comprise comme la rencontre inouïe entre le Souffle de Dieu et l'argile du sol, tel l'Esprit qui animait les « ossements desséchés » de la prophétie d'Ezéchiel.

 

Désormais l'âme est appelée à vivre auprès de Dieu, sans attendre la résurrection des corps. Ô prend mon âme, Seigneur. Guide-là sur le chemin de Vie.

Partager cet article
Repost0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 22:34

 

logo_cate.gif

 

" Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu " (Ps 105, 3).

 

Si l’homme peut oublier ou refuser Dieu, Dieu, Lui, ne cesse d’appeler tout homme à Le chercher pour qu’il vive et trouve le bonheur. Mais cette quête exige de l’homme tout l’effort de son intelligence, la rectitude de sa volonté, " un cœur droit ", et aussi le témoignage des autres qui lui apprennent à chercher Dieu.

Tu es grand, Seigneur, et louable hautement : grand est ton pouvoir et ta sagesse n’a point de mesure. Et l’homme, petite partie de ta création, prétend Te louer, précisément l’homme qui, revêtu de sa condition mortelle, porte en lui le témoignage de son péché et le témoignage que Tu résistes aux superbes. Malgré tout, l’homme, petite partie de ta création, veut Te louer. Toi-même Tu l’y incites, en faisant qu’il trouve ses délices dans ta louange, parce que Tu nous a fait pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose en Toi (S. Augustin, conf. 1, 1, 1).

 

Catéchisme de l'Eglise Catholique

Article 30

Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 22:35

 

Partager cet article
Repost0