Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 22:56
Nous vous saluons, Trinité sainte et mystique, qui nous avez rassemblés tous en cette église md-deisis-nov16.jpgde la sainte Mère de Dieu.

Nous vous saluons, Marie, Mère de Dieu, trésor vénéré de l'univers entier, lumière qui ne s'éteint plus, couronne des vierges, sceptre de la vérité sûre, temple indestructible, demeure de celui qui n’a pas de toit, Mère et Vierge !

Grâce à vous, celui qui vient au nom du Seigneur est béni dans les Évangiles; nous vous saluons: vous avez abrité dans votre sein virginal, l'Infini !

Grâce à vous, la Trinité sainte est adorée et glorifiée, la croix précieuse, célébrée et adorée dans le monde entier !

Grâce à vous les cieux tressaillent, les anges et les archanges sont dans l'allégresse, les démons sont en déroute; le diable tentateur est tombé du ciel que l'homme déchu voit s'ouvrir !

Grâce à vous, l'univers entier, séduit par les idoles, est parvenu à connaître la vérité et le baptême sacré, accordé aux croyants, avec l'huile d'allégresse !

Grâce à vous, sur tout l’orbe de la terre, sont élevées des églises, et les nations païennes s'acheminent vers la conversion !

Que dire de plus ?

Grâce à vous, le Fils unique de Dieu a fait luire sa clarté parmi ceux qui se tenaient dans les ténèbres, à l’ombre de la mort !

Grâce à vous, les prophètes ont prophétisé, les apôtres annoncé le salut aux nations !

Grâce à vous, les morts ressuscitent, les rois gouvernent, à cause de la Trinité sainte.

Quel homme est à même de chanter dignement les louanges de Marie ?

Elle est, ô merveille, mère et vierge à la fois!

Ce miracle me remplit d'admiration. A-t-on jamais entendu que l'on ait interdit de franchir le seuil à l'architecte qui a bâti son propre sanctuaire ?

Qui est lésé, s'il élève sa servante à la dignité de Mère ?

Aussi l'univers entier tressaille-t-il d'allégresse !


Saint Cyrille d’Alexandrie (… 444)
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 23:29
nativite_vitrail.jpg

Chaque homme est un vitrail,
le vitrail merveilleux et gigantesque d'une cathédrale.
Mais que peut être un tel vitrail sans lumière ?
A Noël, une lumière s'est levée.
A Noël, est né celui
qui illumine ma vie,
même si je n'y trouve que ténèbres.
Cette vie, je veux l'exposer,
à sa lumière,
et le vitrail s'embrasera de couleurs.
et beaucoup verront la lumière.


KLAUS HEMMERLE
« Et Dieu s'est fait enfant » (Éditions Nouvelle Cité, 1996, p. 104)
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 23:59
vierge-marie
Bienheureuse est-elle :
elle a reçu l'Esprit qui la rendit pure et immaculée;
elle est devenue le temple où habite le Fils des célestes hauteurs.

Bienheureuse est-elle:
elle a gardé la couronne merveilleuse de sa virginité,
et sa gloire brille à jamais.

Bienheureuse est-elle :
par elle fut restaurée la race d'Adam,
furent ramenés ceux qui avaient quitté la maison du Père.

Bienheureuse est-elle:
sans connaître les unions humaines,
elle peut sans confusion contempler son fils
comme les autres mères.

Bienheureuse est-elle :
son corps demeura sans tache,
et fut glorifié par le tendre fruit de sa virginité.

Bienheureuse est-elle :
les limites de son sein ont contenu la grandeur sans limite,
qui remplit les cieux sans qu'ils puissent la porter.

Bienheureuse est-elle :
elle adonné la vie à l'Ancêtre commun qui engendra Adam,
et elle renouvela toutes les créatures délabrées.

Bienheureuse est-elle :
elle donna le sein à celui qui soulève les flots de la mer.

Bienheureuse est-elle :
elle a porté le géant puissant qui porte le monde,
avec une secrète vigueur,
elle l'a embrassé et couvert de caresses tendrement.

Bienheureuse est-elle :
elle a suscité aux prisonniers un libérateur,
qui a enchaîné le geôlier et rendu la paix à la terre.

Bienheureuse est-elle :
ses lèvres ont touché celui
dont le brasier fait reculer les brûlants Séraphins.

Bienheureuse est-elle :
elle a pu nourrir de son lait,
celui qui a donné la vie à tous les mondes.

Bienheureuse est-elle :
car tous les saints doivent à son Fils leur félicité.

Béni est le saint de Dieu qui a germé de votre pureté!

Jacques de Saroug (… 521)
Partager cet article
Repost0