Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2022 4 11 /08 /août /2022 19:21

 

Toutes les cérémonies de toutes les religions autour de la mort me semblent inutiles.
 
J'ai envie que tout se passe très vite.
 
Dernièrement, l'enterrement catholique d'un de mes amis m'a donné le cafard. Un rituel sans faste.
 
Avant, les prêtres tournaient le dos à l'assistance, ils étaient comme un intermédiaire entre Dieu et la Terre, aujourd'hui, il ne s'agit que d'une petite cuisine en direct.
 
Ainsi dépouillés de leur mystère, les enterrements me paraissent encore plus tristes.
 
Il y avait le latin, une langue du sacré, il est absurde d'avoir tout traduit en français.
 
Ça a encore aplati la religion à mes yeux.
 
Benoîte Groult
 
 

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
10 août 2022 3 10 /08 /août /2022 19:14
Photos Franck Cauchois
Photos Franck Cauchois
Photos Franck Cauchois
Photos Franck Cauchois

Photos Franck Cauchois

Le menhir de Saint-Uzec (en breton : Kalvar Sant-Uzeg) est un menhir situé sur la commune de Pleumeur-Bodou (Bretagne), près de la chapelle Saint-Uzec en direction de l'Ile-Grande.

Le menhir de Saint-Uzec est dressé au Néolithique (5 000 - 2000 ans av. J.-C.) près de l'allée couverte de Keryvon.

Ce monument mégalithique est christianisé en 1674 lors d’une Mission de « l'apôtre de la Bretagne », le père jésuite Julien Maunoir qui le fait insérer dans un enclos ayant un accès par échalier, le fait peindre, sculpter et surmonter d'une croix. La christianisation des « pierres dressées » témoigne d'une volonté d'assimilation des signes religieux antérieurs (inculturation, acculturation ?)14. Elle montre la volonté de l'Église d'intégrer le culte païen des pierres dans un syncrétisme religieux.

L'appellation erronée de Saint-Duzec (en référence au moine Duzec qui fonde au vie siècle un petit monastère sur un territoire très limité allant de la chapelle Saint-Uzec au menhir) provient de la liaison bretonne entre Zant, saint, et Uek, Uzek, prononcée zañnuek désignant en français Saint Josse.

Le menhir fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 188916 sous le nom de Menhir de Saint-Duzec.

Le décor était polychrome, comme l'attestent des cartes postales du début de xxe siècle ainsi qu'une planche en couleur datant de 1897. Ces peintures sont aujourd'hui effacées.

Ce menhir est connu sous différents noms : Menhir de Penvern, Menhir de St Uzec ou encore Menhir de Saint Duzec.

Le menhir est un « monument » païen du néolithique, et comme pour tous ses homologues monolithiques, il est encore aujourd’hui impossible de lui attribuer avec certitude une signification. La particularité de ce menhir est qu’il a été orné d’emblèmes chrétiens. Si la peinture centrale représentant le Christ a hélas disparu, ses gravures du 17e siècle à même la pierre sont tout à fait visibles, et ont été interprétés par des spécialistes. C’est ce qu’on appelle une « greffe religieuse » !

Cette christianisation d’un menhir s’inscrit dans une dynamique de christianisation massive menée dans la région par un jésuite surnommé « l’apôtre de Bretagne » (de son vrai patronyme Julien Maunoir). Il s’appuyait sur le culte des pierres des paysans pour les christianiser, et s’approprier les bienfaits supposés du menhir.

Il fit construire un muret tout autour, et un Christ fut posé à son sommet. Sur la face principale, la Vierge et les instruments de la Passion du Christ sont figurées, tandis que sur la face nord, neufs profondes rainures verticales traversent le monolithe sur sa hauteur.

A noter : le menhir a été restauré en 2005.

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

Menhir christianisé de St Uzec
40 Route du Menhir
22560 Pleumeur-Bodou

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 19:38

 

 

La Ferme Biologique du Bec Hellouin

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0